Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Au Cœur des Familles Agricoles (ACFA)

Une nouvelle travailleuse de rang pour Chaudière-Appalaches

durée 09h00
12 juillet 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Lysa-Pier Bolduc a été nommée à titre de travailleuse de rang pour la région de Chaudière-Appalaches. L’organisme Au Cœur des Familles Agricoles (ACFA) soutient les producteurs et productrices agricoles ayant des besoins en matière de santé psychologique. 

En effet, Mme Bolduc était déjà à l’embauche de l’organisme, mais dans la région de Centre-du-Québec. Elle avait le désir de revenir dans sa région d’origine pour poursuivre son mandat.

« Chaudière-Appalaches est la deuxième région ayant le plus de producteurs et productrices agricoles au Québec. Ceux-ci ne sont pas à l’abri de difficultés qui peuvent affecter leur santé psychologique. Il est important pour nous à ACFA de s’assurer que tous les producteurs aient accès à un service de proximité de grande expertise, confidentiel, compréhensif de la réalité agricole et bien ancré dans la région de Chaudière-Appalaches. Afin de consolider ce service de soutien psychosocial, et en continuité du partenariat établi avec la Fédération régionale de l’UPA Chaudière-Appalaches, ACFA met en place deux travailleuses de rang pour le territoire », indique Nathalie Roy, présidente, Au Cœur des Familles Agricoles.

Avec sa collègue Alexandra Lapointe, leur mission est de tisser des liens avec les producteurs afin de faire de la prévention, mais également d’intervenir lorsqu’un producteur agricole vit une problématique psychosociale ou de la détresse. Qu’il s’agisse de conflits familiaux, de stress important, d’épuisement, d’accidents à la ferme, de violence, de pensées suicidaires, etc., le rôle de la travailleuse de rang est d’être à l’écoute du producteur et de l’accompagner dans la recherche de solutions. Ces services sont entièrement gratuits et confidentiels.

Issue d’une famille agricole de la région de Thetford Mines, Lysa-Pier connait bien les enjeux et facteurs de stress vécus par le milieu. Quand un producteur agricole va moins bien, cela se répercute sur son entreprise, d’où l’importance de ne pas hésiter à la contacter.

« Après un an sur le terrain à accompagner, soutenir et à sensibiliser les producteurs et productrices du Centre-du-Québec à l’importance de saines habitudes de vie et d’une bonne santé mentale, je vais poursuivre la même mission en Chaudière-Appalaches avec ma collègue, Alexandra. Je reviens ainsi dans ma région natale avec l’objectif d’accompagner les familles agricoles à mieux traverser, puis relever les nombreux défis auxquels elles sont confrontées », explique Lysa-Pier Bolduc, Travailleuse de rang, Au Cœur des Familles Agricoles.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Une activité de bienveillance demain à Saint-Séverin

Une activité de sensibilisation et de bienveillance se tiendra demain, 19 août, à compter de 13 h, au Resto du Cheval à Méo de Saint-Séverin. L'invitation est lancée aux résidents de la MRC Beauce-Centre (autrefois Robert-Cliche). Il s'agit de la deuxième d'une série de quatre activités du genre organisées par la Table de développement ...

Plus de 20 000 $ amassés pour la Fondation Audrey-Lehoux

Le 22e Omnium Lactech a permis d'amasser cette année la somme de 20 274 $ au profit de la Fondation Audrey-Lehoux. Le tournoi a eu lieu le 17 août au club de golf de Lotbinière.  Cette année, le président des Producteurs et Productrices Acéricoles du Québec, Luc Goulet,  agissait comme président d'honneur. Dans son discours qu'il a livré lors ...

COVID-19: peu de recours jusqu'ici aux doses de rappel de vaccination

En date de mercredi, seulement 56 % des Québécois âgés de cinq ans et plus avaient reçu une troisième dose de vaccin contre la COVID-19, une proportion inchangée depuis des mois alors que le Québec se prépare à une nouvelle campagne de vaccination avant une éventuelle autre vague  d'infections cet automne. Des responsables gouvernementaux croient ...