Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Conférence de presse du ministre de la Santé

Crise dans les urgences : l’implantation des solutions pose problème

durée 14h15
1 novembre 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Gabrielle Denoncourt
email
Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a fait le point sur la crise dans les urgences au Québec, lors d’une conférence de presse. 

Il a tenu à expliquer que le problème n’est pas le manque de solutions, mais bien l’implantation des mesures qui se fait attendre depuis des années. C'est pourquoi, qu'une cellule de crise composée d'une vingtaine de personnes a été mise en place.

Elle est composée d’infirmières, d’urgentologues, de PDG, de médecins et de quelques représentants du ministère de la Santé. Le but est d’établir dans un court laps de temps des mesures pour aider à décongestionner les urgences.

M.Dubé mentionne qu’une personne sur deux qui se trouve à l’urgence aurait pu être prise en charge ailleurs. 

Ainsi, trois initiatives prennent effet immédiatement dans la grande région de Montréal pour débuter.

Tout d’abord, les personnes sont encouragées à utiliser « Un appel, un service » qui est la ligne téléphonique d’Info-Santé (811) avant de se présenter aux urgences . Pour les 0-17 ans, en composant ce numéro, il sera possible d’être dirigé vers les bonnes ressources. De plus, le ministère collabora étroitement avec la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) pour donner plus de rendez-vous dans les GMF et les cliniques pédiatriques. Le service sera bientôt élargi dans les autres régions du Québec.

Toujours dans le grand Montréal, deux cliniques d’infirmières cliniciennes spécialisées seront créées. La première dans le CIUSSS de Montréal-Est et la deuxième dans Centre-Sud. Le but est prochainement d’en ouvrir ailleurs dans la province. 

Finalement, la cellule de crise a lancé des appels pour trouver des lits à l’extérieur des CHSLD et des hôpitaux pour les personnes qui n’ont plus besoin de soins d’urgence. Déjà 58 % des 1 700 places ont été créées. Il y a également l’option de l’hébergement à domicile. 

Le ministre de la Santé a terminé en mentionnant qu’il faut également une meilleure coordination dans les hôpitaux afin de s’assurer que les patients se trouvent au bon endroit et reçoivent les bons soins. 

 

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


C'est la Semaine nationale de prévention de la noyade

C'est aujourd'hui que s'ouvre la 31e édition de la Semaine nationale de prévention de la noyade alors que plusieurs milliers de Québécoises et Québécois sont en vacances à travers la province. Cette année, sous le thème « La noyade est évitable », la Société de sauvetage réitère son engagement à lutter contre l’occurrence des noyades au travers ...

durée Hier 16h15

La revue de la semaine

Une actualité encore bien chargée de nouvelles cette semaine en Beauce. C'est pourquoi notre équipe de journalistes vous propose de voir ou revoir les articles et entrevues qui ont été publiés ces derniers jours et que vous avez peut-être manqués.  Samedi 13 juillet Les policiers et policières approuvent l’entente de principe à 70% Les 5 800 ...

18 juillet 2024

Parrainage Jeunesse présente la 4e édition de la «Journée P»

Parrainage Jeunesse invite toute la population à une fête familiale organisée au verger Les Roy de la Pomme, dans le cadre de la Journée québécoise du parrainage civique, le 28 septembre prochain. Fidèle aux précédentes, cette 4e édition de la « Journée P » permettra aux familles de profiter d'une animation musicale enjouée, du maquillage pour ...