Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Marche militante

Sensibiliser les automobilistes à la condition des mal voyants

durée 14h00
9 février 2024
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

La marche militante organisée par le Groupe V.O.I.R. afin de sensibiliser la population à la réalité des personnes malvoyantes et non voyantes en ville a eu lieu ce matin à Saint-Georges.

Une quinzaine de personnes ont pris part à cette rencontre, des non-voyants, des mal voyants ainsi que des voyants. Samuel Poulin, député de Beauce-Sud, se trouvait en avant du cortège.

« Il enclenchait le feu sonore, mais comme il ne sait pas qu'il faut le maintenir, sur la 127e on avait pas le son », a raconté Jacinthe Boulet, présidente du conseil d'administration du Groupe V.O.I.R, en riant.

Suivis par une voiture de patrouille de la Sûreté du Québec, les participants ont pu constater certaines intersections glacées, notamment lorsque la route est en pente. 

Le but de l'événement était surtout de sensibiliser les voitures. « Il y a beaucoup de gens qui ne savent pas ce que c'est les feux sonores, pourquoi ça fait du bruit, pourquoi c'est les quatre feux qui s'arrêtent comme à la 127e rue. Donc c'est de l'éducation à faire à ce niveau-là », a ajouté Jacinthe. Aussi, il est bon de noter que lorsque les quatre feux s'arrêtent, la loi interdit de tourner à droite.

« En étant un voyant, j'ai remarqué qu'il y a avait quelques lacunes, notamment au coin de la première avenue et de la 118e rue où le feu n'est sonore que dans un seul sens », a témoigné l'un des accompagnateurs à EnBeauce.com. 

Créé en 2019, le Groupe V.O.I.R vient en aide aux personnes qui ont un trouble visuel et il se donne comme première mission de les aider, de les informer et de les soutenir dans leurs démarches (aide à domicile, transport adapté, référence aux cliniques spécialisées, etc.).

Toute personne qui souhaiterait de plus amples informations sur cet organisme peut contacter Jacinthe Boulet au 418-227-7456.

À lire également

Une marche militante pour sensibiliser la population à la réalité des personnes malvoyantes

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Olga Zainchkovska : « Je veux continuer ma vie ici, même si la guerre s'arrête »

Olga Zainchkovska est une Ukrainienne installée avec son fils à Saint-Georges depuis juillet 2023. Originaire de Zaporijia, ville située à une trentaine de kilomètres du front de guerre, elle a décidé de rejoindre une amie au Québec afin de construire sa nouvelle vie. Pour EnBeauce.com, elle a accepté de revenir sur son arrivée et son intégration ...

Conventions collectives: le Front commun a dit oui à 74,8 %

C'est finalement à 74,8 % que les syndiqués du front commun ont adopté l'entente de principe qui avait été convenue quant au renouvellement des conventions collectives. Le front commun, qui est constitué de l'APTS, de la CSQ, de la FTQ et de la CSN, représentant 420 000 travailleurs dans la santé et l'éducation, en a fait l'annonce, vendredi, à ...

durée Hier 17h00

Urgence de l'hôpital de Saint-Georges: taux d'occupation à 138%

Selon les données recueillies sur le site du gouvernement du Québec, le taux d’occupation des civières à l'urgence de l'Hôpital de Saint-Georges se situait à 138%, à 14 h aujourd'hui. Comparativement, il était à 170% pour l'Hôpital de Thetford, 165% à l'Hôtel-Dieu de Lévis et 130 pour cent au Centre hospitalier de Montmagny.  À Saint-Georges, ...