Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Jeff Côté sera un pilote de NASCAR Late Model l’an prochain

durée 04h00
1 janvier 2018
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Alex Drouin, Journaliste

Lorsque Jeff Côté a ouvert son dernier cadeau de Noël qu’il avait sous le sapin, il est resté sans mot.

À lire également Jeff Côté veut faire le saut en NASCAR Late Model en 2018

La scène mérite d’être racontée.

 

Toute la famille Côté était réunie autour du sapin de Noël et il y avait plusieurs cadeaux, dont l’un pour Jeff. Ce cadeau, il provenait de son père. « Ç’a été le dernier cadeau qu’il m’a donné », a raconté le pilote de 17 ans.

Lorsqu’il a fini par tout arracher le papier qui recouvrait la boîte, il avait devant lui un volant de course. C’était le volant de son bolide en NASCAR Late Model qu’il pilotera pour la saison 2018. Son père est celui qui s’occupe de sa carrière.

Au cours des derniers mois, ce dernier a peaufiné les derniers préparatifs afin que son fils puisse poursuivre sa carrière dans le monde de la course automobile. La dernière fois qu’EnBeauce.com s’est entretenu avec Jeff au début de novembre, il avait fait part de ses intentions de faire le saut en NASCAR Late Model en vue de la prochaine saison.

« Dans notre garage, on a une voiture faite pour piloter en Late Model et chaque fois que je m’assoyais derrière le volant, j’y pensais, a raconté Jeff. C’est un rêve qui devient réalité. »

L’an passé, à sa deuxième saison en NASCAR Sport Compact Élite, le fils a terminé au deuxième rang du championnat des pilotes. Il est passé près du championnat et s’il n’avait pas éprouvé des ennuis mécaniques lors d’une course, nul ne sait ce qu’il aurait pu se passer.

En 2016, il avait terminé la saison au cinquième échelon.

Des contacts propres

En NASCAR Late Model, Jeff sait que les contacts entre les voitures seront plus nombreux.  « Oui, il y en a plus, mais ils sont plus propres et la voiture est faite pour ça », a-t-il précisé.

Il pilotera une voiture de 350 Hp, plus lourde, plus pesante et avec des pneus plus gros également.

Ses attentes seront très réalistes en vue de la prochaine campagne. « On va y aller une course à la fois et on ne va pas là en pensant remporter le championnat », a dit sans détour le pilote, qui prendre part à neuf courses, tous à l’Autodrome Chaudière.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • JP
    jacinthe pomerleau
    temps Il y a 5 ans
    tres belle article

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Marie-Michèle Gagnon est aux Championnats du monde en France

Marie-Michèle Gagnon s’est classée en dixième place (+4,91 s) du combiné au premier jour des Championnats du monde du ski alpin qui ont lieu à Courchevel et Méribel, en France. C’est toutefois avec un objectif bien différent de celui d’un classement que la vétérane de l’équipe canadienne s’est élancée dans les parcours de super-G et de ...

De nombreuses médailles pour les nageurs du CNRB

Présents simultanément à trois rencontres, les nageurs et nageuses du Club de Natation Régional de Beauce (CNRB) ont connu une fin de semaine de compétition particulièrement intense et productive entre les 27 et 29 janvier. C’est d’abord, à la piscine Lucien-Flamand du centre Wilbrod-Bhérer à Québec que sept nageurs du CNRB se sont illustrés. Il ...

Snowboard cross: Eliot Grondin déçu par son erreur en Coupe du monde

Eliot Grondin a malheureusement commis une erreur lors des quarts de finale de la Coupe du monde de snowboard cross de Cortina d’Ampezzo, et ça lui a valu une neuvième place. L’athlète de Sainte-Marie a effectué un bon départ et est rapidement sorti du portillon pour s’emparer de la deuxième place. Coude à coude avec son rival des Pays-Bas ...