Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Série Nissan Sentra Cup

Charles-Étienne Boucher sera en piste sur le circuit Gilles-Villeneuve cette fin de semaine

durée 18h00
15 juin 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Un jeune passionné de course automobile de Saint-Martin sera sur la piste du circuit Gilles-Villeneuve à Montréal, cette fin de semaine, pour la toute première fois en tant que coureur.

En effet, Charles-Étienne Boucher, 15 ans, compétitionnera dans la série Nissan Sentra Cup.

Il faut dire que le père du jeune coureur a exacerbé et encouragé sa passion en lui offrant son premier karting le jour de ses 5 ans. C’est un souvenir qu’il chérit et qui a été déterminant dans son parcours.

« C’est un sport que j’ai tout le temps regardé et que j’ai toujours voulu faire. Mon père m’a donné la chance d’embarquer là-dedans », explique Charles-Étienne.

Il a débuté ses premières compétitions à l'âge de 9 ans. Il a été champion de karting dans cinq compétitions, dont deux fois champion du Québec Junior (2018-2019).

Mais pour cette fin de semaine, il vient de passer à un tout autre niveau.

« On a fait un gros saut. On est passé de karting à la série Nissan Micra. C’est quelque chose que j’avais essayé quand j’avais 11 ans. J’étais supposé faire une course, mais malheureusement les assurances n’ont pas voulu. On s’est repris quelques années plus tard », dit avec un rire l’athlète beauceron.

C'est une première pour lui de courir sur une piste aussi importante et sur une durée aussi grande. Il devra concourir sur une boucle de 3 km pendant trente minutes. 

Toutefois, il assure qu'il connaît ce circuit par coeur ayant participé à des évènements en simulateur durant la pandémie. Il a su se tailler une place dans la ligue AllTrack Challenge attirant les regards des autres participants.

Mentionnons qu’il est le plus jeune coureur cette fin de semaine et qu’il a obtenu son accréditation qu’au début de cette semaine devant se préparer rapidement. 

Le coureur modeste nous dit que «  comme c’est là, elle de Montréal j’aimerais la finir. Ce serait ça mon but premier. Parce que c’est mes premières courses, il faut rester réaliste. » Bien qu'il ne détesterait pas monter sur les marches du podium, il ne veut pas tout risquer et que la saison se termine. 

Heureusement, il a le soutien indéfectible de ses parents, de son oncle et de tout le reste de sa famille et il en est très reconnaissant. Sa mère a tout fait pour qu'il obtienne sa licence afin de pouvoir courir dans cette catégorie. 

Pour le moment, ils n’ont pas une équipe en tant que telle, mais ils ont l’intention de se mettre à côté de deux amis coureurs, Gino et Raphaël Saint-Pierre de Bécancour et de faire venir les mécaniciens du karting. 

De grandes aspirations
Le Beauceron aimerait vraiment réussir à gagner sa vie avec le sport automobile, mais il a conscience que cela demande beaucoup de chance et d’argent pour y parvenir.

C’est pourquoi ils sont à la recherche de commanditaires afin de poursuivre son rêve. 

De plus, étant en secondaire 3 à la Polyvalente Bélanger à Saint-Martin, il s'avère difficile en cette période de concilier sa passion et l'école. 

« Ces temps-ci, c’est un peu dur, je ne peux pas te mentir. Je suis quand même dans un gros rush. Il y a les examens du ministère qui s’en viennent et il faut que j’étudie tout en me préparant pour le Grand Prix de Montréal. Ça fait beaucoup, mais j’y arrive. »

Une vraie passion
On aurait pu croire que la vitesse est la principale raison de son amour pour ce sport, mais il indique à notre journaliste que « c’est le respect des pilotes entre eux et l’entraide. Certains pilotes n’aiment pas aider, mais la plupart, ils aiment s’entraider. C’est plus la communauté que le fait que de conduire des voitures ».

D’ailleurs, durant l’entrevue, Charles-Étienne a mentionné à de nombreuses reprises le mot « respect » qui est clairement au cœur de sa manière de compétitionner autant hors que sur la piste.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Emmy Fecteau au sein de l’équipe nationale féminine de développement

La Beauceronne Emmy Fecteau fait partie des 23 joueuses qui ont été nommées au sein de l'équipe nationale féminine de développement en hockey, pour une série de matchs contre les États-Unis. La joueuse de 23 ans, qui évolue comme ailier gauche et porte le numéro 29, est native de Saint-Odilon-de-Cranbourne. Elle a été choisie au terme du camp de ...

Le Canada termine la ronde préliminaire en défaisant la Finlande 6-3

Le Canada a inscrit trois buts sans riposte en première période pour vaincre la Finlande 6-3, lundi soir, lors du dernier match des deux équipes dans la ronde préliminaire du Championnat mondial de hockey junior. Grâce à cette victoire, le Canada (4-0-0-0) est resté invaincu depuis le début du tournoi et il s'est assuré du premier rang du Groupe ...

15 août 2022

Un beau succès pour le retour du Festival de soccer Ascalon

Le Festival de soccer Ascalon, qui se déroulait la fin de semaine passée, a été une belle réussite malgré deux ans d'absence en édition complète à cause des mesures sanitaires. Cette activité a marqué la fin de la saison pour plusieurs équipes et organisations sportives de la région en plus de celles de Saint-Georges, notamment ...