Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Citoyenne de Saint-Isidore

Sandra Gingras, une Beauceronne passionnée de voile

durée 12h15
8 juillet 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture   :  

4 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

On pourrait penser que lorsqu’une personne vit loin de l’eau, les sports nautiques ne l'attirent pas, mais Sandra Gingras, de Saint-Isidore, est une grande adepte de la pratique de la voile.

D’ailleurs, elle participe cette fin de semaine à la Coupe Femina, une compétition 100 % féminine.

C’est dans la quarantaine que la femme de 56 ans a découvert avec son conjoint ce sport qui lui permet de s’évader et de ne penser qu’aux manœuvres. « Nous autres on avait commencé à faire de la voile parce qu’on aimait beaucoup la sensation de ne plus avoir de soucis quand tu es sur l’eau. Tu t’occupes de faire de la voile, tu t’amuses à jouer avec le vent, les vagues et ça chassent tous tes petits soucis », dit-elle à notre journaliste. 

Cela a pris un moment avant qu’elle décide qu’elle tiendrait la barre, tandis que son partenaire serait sous ses consignes en tant qu’équipier. 

Il faut mentionner qu’en voile, les hommes sont plus présents dans le domaine et sont souvent aux commandes.  

« J’ai commencé à essayer de faire ma place sur le bateau. Au début, il critiquait un petit peu parce qu’il avait peur de se dégrader dans ses résultats dans les courses », explique-t-elle en riant. Elle assure que malgré les craintes de son conjoint, maintenant elle performe presque aussi bien que lui. 

Les deux Beaucerons ne sont pas à leurs premières régates. Pour Mme Gingras, il s’agit de sa troisième participation à la Coupe Femina qui se déroule à Lévis sur le fleuve Saint-Laurent.

Le fleuve l’intimide légèrement, car en temps normal ils se pratiquent dans la Baie de Beauport qui est une eau beaucoup plus calme et où on ne croise pas de gros paquebots.

De plus, du 12 au 14 août, ils seront à Carleton, en Gaspésie pour participer au Championnat canadien dans la catégorie F-18 où s’affronte les bateaux de type catamaran. Le reste de la saison, ils participent aux circuit CanF18.

Cette fin de semaine, ce sera elle qui sera à la barre, tandis que son équipier sera son conjoint. Selon les règlements de la compétition, il faut que ce soit une femme aux commandes, mais elle peut être accompagnée d’un homme si elle n’a pas de partenaire féminine. 

Elle nous explique que le départ se fait de la marina du Parc Nautique Lévy  et puis les bateaux se dirigeront vers la Baie de Beauport pour aller vers la Baie de Cap Rouge. On parle ici d’un défi qui peut durer entre 8 et 10 h de navigation. 

Toutefois, les catamarans sont très légers permettant d'aller à de grandes vitesses et la participante de la Beauce nous indique que cela sera très sportif, car les vents attendus souffleront dans la bonne direction. Il y aura un total de neuf équipage qui prendront le départ dans cette catégorie. 

Une Beauceronne comme porte-parole
L’ancienne journaliste culturelle à LCN, originaire de la Beauce, Marie-Andrée Poulin, est pour une troisième année la porte-parole de la Coupe Femina.  De plus, elle sera présente en tant que participante au Défi Coupe Femina, Équipage 100 % féminin, Classe Rafale.

Elle explique qu’il n’y a aucune compétition de cette envergure dédiée aux femmes et cela à travers le monde. « C’est tellement le fun, c’est tellement enrichissant, tellement des belles valeurs. Cette journée-là c’est magique. Le fait de voir toutes les femmes qui sont sur les voiliers, sur le fleuve, c’est beau, c’est tellement puissant, c’est tellement un beau message », ajoute-t-elle. 

Marie-Andrée tenait à promouvoir cet évènement touchée par les motivations de l'organisatrice, Michelle Cantin qui considère que: « c’est important de démocratiser la voile au féminin. C’est de faire en sorte que les femmes prennent leur place. Parce que veut veut pas, le nautisme est un milieu vu comme masculin. Elle veut que les femmes prennent la place. Elle veut aussi encourager les jeunes à connaître la voile et à la pratiquer, à se former. » 

La Beauceronne était néophyte il y a de cela sept ans, et c'est pourquoi elle invite les femmes à s'intéresser à ce sport qui peut devenir une vraie passion. 

« C’est tellement une belle expérience. Et si tu es comme moi, bien tu continues », termine-t-elle en riant.  

À propos de la Coupe Femina

Après deux ans de pause, la Coupe Femina se prépare avec enthousiasme à accueillir plus de 150 navigatrices provenant de 60 municipalités et villes du Québec; et même de Brest puisque l’organisation recevra la navigatrice régatière et blogueuse Katell Quidelleur qui se déplace pour vivre ce défi nautique 100% féminin.

Voici l'horaire pour les personnes désirant venir voir et encourager les participantes aux régates où un total de 34 bateaux iront sur le fleuve : 

  • Vendredi 8 juillet 2022 : 10 h : Départ du parcours 1 du Femina Challenge

  • Vendredi 8 juillet 2022 : 13 h : Départ du parcours 2 du Femina Challenge

  • Samedi 9 juillet 2022 : Entre 9 h et 10 h : Départ de la Coupe Femina

À lire également : 
Marie-Andrée Poulin : la passion de la voile au féminin

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Hockey féminin: victoire du Canada en tirs de barrage

L’équipe nationale féminine de développement du Canada a eu besoin des tirs de barrage pour prendre la mesure des États-Unis par la marque de 4-3 dans son premier match disputé mercredi soir. La Beauceronne Emmy Fecteau, qui fait partie de l'alignement, ne s'est pas inscrite au tableau des pointages hier, mais il reste encore deux matchs à ...

Saint-Georges accueillera les Championnats québécois sur route

Plus de 200  athlètes sont attendus à Saint-Georges les 27 et 28 août dans le cadre des Championnats québécois de cyclisme sur route.  C'est la Corporation du Grand Prix Cycliste de Beauce qui en a fait l'annonce aujourd'hui par voie de communiqué de presse. Cette importante compétition provinciale comprendra les catégories Élite, Junior, ...

Autodrome Chaudière: le programme des courses réaménagé

Pour des raisons hors de son contrôle, la direction de l'Autodrome Chaudière de Vallée-Jonction doit annuler le programme de courses prévu le 18 septembre, au cours duquel devait se tenir la dernière tranche du Super 6 Nascar ainsi que le championnat fin de saison.  Ce faisant, les horaires ont été réaménagés jusqu’à la fin de la saison afin que ...