Publicité
20 décembre 2017 - 17:10 | Mis à jour : 17:23

Relégation des Condors du Cégep Beauce-Appalaches : la direction va en appel

Par Alex Drouin, Journaliste

Toutes les réactions 1

À la suite de la nouvelle de la relégation en division 3 des Condors du Cégep Beauce-Appalaches, la direction a décidé d’aller en appel de la décision du RSEQ. Le dossier sera déposé au RSEQ d’ici demain (21 décembre) à 16 h.

À lire également L'équipe de football des Condors reléguée en Division 3 : un recours possible

La dernière saison, les Condors ont connu une fiche de huit revers et aucune victoire. En 2016, le dossier de l’équipe était de neuf défaites et aucun gain. « Le potentiel des joueurs que nous avons sous la main est plus fort que notre fiche l'a démontré », a défendu le directeur de la vie étudiante, Georges Salvas.  

La dernière fois que les Condors ont eu une saison gagnante, c’était lors de la campagne 2013 avec un dossier de 5-4.

Or, il n’y a pas que les performances sur le terrain qui sont prises en considération pour une telle décision. Dans les résultats de l’évaluation bisannuelle, les Condors ont reçu la note de 65 % alors que la note de passage est de 70 %. Ladite évaluation porte sur les performances (30 %), la réussite scolaire (30 %), l’encadrement pédagogique (15 %), l’encadrement sportif (15 %) et le coordonnateur (10 %).

M. Salvas n’était pas d’accord avec les propos du RSEQ, qui a mentionné que le calibre de la région ne permettait pas de supporter le football de la division 2 dans la région.

« On ne croit pas que le comité [du RSEQ] ait une bonne perception du football en Beauce », a-t-il déploré en rappelant les championnats des Dragons juvéniles de la polyvalente Saint-Georges et des Patriotes de la Polyvalente Bélanger de Saint-Martin.

Selon le directeur, les jours sombres des Condors sont derrière eux et le meilleur est à venir. À la fin de la campagne 2017, seulement 11 joueurs finissants portaient les couleurs des équipes alors que généralement, ils sont près d’une vingtaine.

De minces chances

M. Salvas croit que les Condors sauront à la mi-janvier dans quelle division ils évolueront en 2018.

« Si le RSEQ reste strict sur ses critères d’évaluations, nos chances sont faibles [de rester dans la division 2]. Par contre, s’il regarde les critères qualitatifs, on serait capable d’aller chercher la différence de points et de rester en division 2 », a-t-il estimé.

« Advenant qu’on aille en division 3, on va tout faire pour aller chercher des victoires plutôt que de baisser les bras », a-t-il ajouté.

Une chance aux joueurs d’ici

Au cours des dernières années, M. Salvas a expliqué que l’organisation des Condors avait fait un virage important en recrutant davantage de joueurs de la région et de Québec plutôt que des footballeurs de Montréal.

En 2013, ils n’étaient que 23 joueurs de la région et de Québec tandis qu’en 2017, ce nombre avait grimpé à 48. Le nombre de joueurs au sein de l’équipe a aussi augmenté, passant de 42 à 53.

« On nous a coupé l’herbe rapidement sous le pied », a-t-il pointé du doigt à propos du plan de relance que l’équipe est en train de faire depuis quelques saisons.

 

 

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)

  • St Georges est le pionnier du football compétitif dans le région de Québec Chaudière-Appalaches. Division 3 signifie disparition du football au Cégep à court terme. La direction du Cégep veux faire croire que les efforts sont mis pour notre équipe mais dans la réalité depuis environ 4-5 ans, cette même direction donne des signes qu'elle souhaite la disparition de l'équipe. Elle est est indifférente face au football et à maintenir la tradition. Pour sauver les apparences et bien paraître, ils vont en appel. Quelle honte.

    Un employé - 2017-12-20 22:30