Publicité
16 juillet 2019 - 18:00

Les joueuses laissées pour compte s'entraîneront ensemble

Fermeture de la LCHF : une année de transition pour Marie-Philip Poulin

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

À la suite de la fermeture abrupte de Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF), Marie-Philip Poulin, qui évoluait au sein des Canadiennes entrevoit les prochains mois comme une année de transition. 

À lire également : 
Marie-Philip Poulin : une athlète impliquée auprès des hockeyeuses de demain
Fin de la LCHF : Marie-Philip Poulin est à la recherche de solution

Après cette fermeture, Marie-Philip Poulin ainsi que 200 autres hockeyeuses ont joint leurs forces en mai dernier pour créer l’association professionnelle des joueuses de hockey féminin (PWHPA). Les athlètes du regroupement en profiteront aussi pour se maintenir au sommet de leur forme. 

« Ce sera une année de transition. Il n’y aura pas de match, mais il y aura des groupes aux États-Unis, à Calgary, à Toronto et à Montréal où on va s’entraîner ensemble. Il y aura plusieurs fins de semaine où on va se rencontrer et il y aura des matchs, ce sera comme un tournoi, mais pas de match officiel. »

De meilleures conditions 

La PWHPA fait pression pour que les générations futures de hockeyeuses puissent avoir de meilleures conditions advenant la création d’une nouvelle ligue, que l’on espère unique et viable.

« On ne demande pas d’être payées des millions comme les garçons - nous sommes conscientes que ça n’arrivera pas - mais on veut un montant qui soit suffisant pour vivre. » - Marie-Philip Poulin 

Il faut savoir qu’au sein de la défunte LCHF, les salaires des joueuses professionnelles oscillaient entre 1000 $ et 10 000 $ annuellement. À titre de comparatif, le salaire le plus bas de la LNH est d’un million de dollars. 

Un avenir encore incertain

La Ligue nationale de hockey féminin (NWHL), qui regroupe cinq équipes américaines, avait laissé entendre qu’elle était ouverte à des projets d'expansion sur le marché canadien. L’organisation s’est rétractée depuis. Il a aussi été question d’établir un partenariat avec la LNH qui permettrait aux joueuses d’utiliser les mêmes installations que les hommes.

« Pour le moment, nous sommes à l’écart des discussions. Éventuellement, il y aura des rencontres qui vont se faire, mais il n’y a rien de concret encore. Il faudra se serrer les coudes pour créer cette ligue », nous a laissé savoir Marie-Philip Poulin. 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.