Publicité
19 septembre 2019 - 00:05 | Mis à jour : 08:14

Baseball

Une fin décevante pour les Jarrets noirs de Beauce

Kevin Belanger

Par Kevin Belanger, Journaliste

Le pire scénario s’est réalisé pour les Jarrets noirs. Les Beaucerons avaient pourtant le Polycor de Charlesbourg dans les câbles après les deux premières rencontres de la série. Puis, ils ont vu l’adversaire revenir de l’arrière pour créer l’égalité et finalement, renverser la vapeur pour l’emporter dans la partie ultime.

Francis Chevalier revenait au monticule pour une troisième rencontre dans cette série au meilleur de cinq.

Ce dernier a connu des ennuis dès la première manche. Le premier frappeur, Vincent Ross, a frappé un simple, pour ensuite voler le deuxième but. Les deux frappeurs suivants ont enchaîné avec des doubles consécutifs pour procurer l’avance au Polycor 2 à 0.

Il a fallu attendre à la troisième manche avant de voir les Jarrets noirs réellement menacer. Vincent Vachon a entamé cette manche avec un double. Avec les buts remplis et un retrait, Frédéric Parent a poussé Vachon au marbre à l’aide d’un simple. Malheureusement, Bernard Parent et Guillaume Drouin ont été retirés dans l’ordre sur des ballons pour mettre fin à la menace.

Pendant ce temps, Chevalier et la défensive continuaient leur excellent travail afin d’offrir une chance de l’emporter.

L’attaque des Jarrets a continué de manquer d’opportunisme en laissant sur les buts deux joueurs lors des manches quatre et cinq et trois lors de la sixième manche.

Lors de la dernière manche, Chevalier a retiré les deux premiers frappeurs à lui faire face, avant de voir Frédéric Morin inscrire un double. Ce coup sûr aura sonné la fin des émissions pour Chevalier qui a connu une solide rencontre encore une fois en retirant notamment cinq frappeurs sur des prises.

Le Polycor s’est assuré d’une place en finale en retirant, dans l’ordre, les trois joueurs des Jarrets noirs en septième manche.

Pour Guillaume Drouin, le manque d’opportunisme a été le gros problème des Jarrets noirs.

« Nous n’avons pas frappé les gros coups sûrs pour nous assurer la victoire. C’est difficile de l’emporter en laissant dix joueurs sur les buts. Nous n’avons que nous à blâmer », a dit Drouin.

Il n’a pas tort, puisqu’outre la deuxième partie où les Jarrets noirs l’avaient emporté 9 à 5, l’équipe n’a inscrit que cinq points lors des quatre autres matchs.

Le Polycor de Charlesbourg affrontera le Brock de Drummondville en finale de la LBSMQ.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.