Publicité
17 octobre 2019 - 18:00 | Mis à jour : 18 octobre 2019 - 15:30

Lors de la prochaine saison

Série Sportsman Québec TEC : Jérémie Côté de Beauceville fera partie du groupe d’officiels

Johanne Mathieu

Par Johanne Mathieu, Journaliste

La saison était à peine terminée en série Sportsman Québec TEC que le promoteur et président de la série, André Poulin, était déjà en préparation pour 2020. C’est ainsi qu’a été annoncée la venue de Jérémie Côté de Beauceville comme responsable des spotters et officiel de puits.

Jérémie Côté est un éclaireur expérimenté et son apport à la série sera importante pour toutes les équipes et particulièrement pour les nouvelles, étant donné ses connaissances dans le domaine. 

L’importance du spotter

Ce qu’il souhaite avant tout, c’est apprendre aux équipes Sportsman comment le spotter est un membre important de l’équipe et expliquer en quoi consiste son travail.

Que ce soit en ce qui concerne ce qui se passe derrière le pilote, les positions, la distance, l’ajustement ou l’identité des coureurs, il veillera à ce que les spotters et leurs équipes aient toutes les informations nécessaires afin d’éviter différents problèmes durant la course. 

« C’est de transmettre les messages et d’écouter des fréquences de certaines équipes, voir comment ça se passe. On veut mettre ça droit, cette année. C’est important, le spotter, ça peut être très avantageux pour une équipe de course. Si c’est mal fait, ça peut être très dommageable aussi », a expliqué notamment M. Côté.

« Comment t’auras le meilleur pilote au monde, s’il n’y a pas de bons spotters et de bonnes informations, il peut arriver n’importe quoi », a-t-il ajouté.

Il souhaite également que les spotters aient une plus grande implication auprès des pilotes et de leurs équipes, et non seulement durant les courses.

En tant qu’officiel de puits, il croit également pouvoir amener une bonne aide à la série de ce côté. 

« S’il y a des inspections, j’ai quand même un bon bagage aussi. J’ai tout le temps été dans les courses. Les inspections mécaniques, je connais quand même ça et je suis mécanicien aussi. Je veux essayer de donner le plus de mes connaissances possible à tout le monde », a-t-il affirmé.

La course automobile : une passion

Jérémie Côté a débuté son aventure d’éclaireur lorsque son frère Tony a coursé en Sportsman, il y a plus de 10 ans. Alors qu’il n’y avait pas de spotters en Sportsman dans les premières années de la série, les promoteurs ont par la suite chercher à faire évoluer celle-ci. Il a également suivi une formation offerte par Marc-Patrick Roy. 

Pour cet éclaireur d'expérience, spotter est une véritable passion.

« J’ai tout de suite accroché et j’ai adoré ça. Ça fait que tu t’impliques beaucoup dans la course. Je n’ai jamais eu un pilote qui m’a dit : “Non, je n’aime pas ça ce que tu fais”. C’est une passion pour moi. C’est plaisant, c’est tellement valorisant quand tu fais un "call" et que ton pilote le fait tout de suite, parce qu’il a confiance en toi. Ça fait des belles courses », a-t-il souligné.

En plus d'avoir suivi son frère tout au long de son parcours, il a également agi à titre de spotter pour Marc Bégin en série Sportsman et en Late Model. En 2018, il a également agi à titre de remplaçant pour Louis-Philippe Lauzier qui a été nommé recrue de l’année en Sportsman Québec.

Artisan du succès aux côtés de Martin Bisson

En 2019, en plus de poursuivre son rôle auprès de son neveu Jeff Côté en Late Model, Jérémie Côté a également supporter Martin Bisson, pilote recrue de la série.

Selon lui, avec une bonne voiture mais également un bon spotter, les pilotes peuvent s’attendre à obtenir de meilleurs résultats, de même qu’une amélioration au classement. Avec la saison qu'il a connue cette année, le pilote de Saints-Anges en est assurément la preuve.

« On a eu beaucoup de podiums. Les bons pilotes avec des bons spotters vont tout le temps se tenir dans le top 5 et à la fin de l'année, ça va payer. C'est ça qui est arrivé un peu. On donne le meilleur qu'on peut à chaque course », a-t-il mentionné. 

C’est d'ailleurs après avoir appris que Martin Bisson prenait une pause d’une année qu’André Poulin a fait son offre à Jérémie Côté. Celui-ci a accepté, voyant cette occasion comme un nouveau défi.

Une série en constante amélioration

Selon ses dires, la série Sportsman cherche constamment à améliorer celle-ci en présentant un beau produit et de belles voitures. 

« Je veux montrer que les courses, c’est pas des démolitions. Ils vont être avantagés durant la semaine. À la place de faire quatre soirs à travailler sur le char parce qu’ils ont brassé, ils vont pouvoir mettre plus de temps sur la suspension pour s’améliorer », a-t-il évoqué.

Grâce à cela, les courses n'en seront que meilleures, croit-il. La série Sportsman Québec TEC est d'ailleurs une belle série, selon lui.

« D’année en année, ça s’en vient plus professionnel. André (Poulin) fait vraiment un bon travail avec sa série », a-t-il conclu.


 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.