Publicité
14 janvier 2020 - 11:50 | Mis à jour : 11:50

Entrevue avec le joueur de Saint-Georges

Une belle opportunité avec les Huskies pour Charles-Édouard Drouin

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le georgien Charles-Édouard Drouin jouait depuis un an dans l’équipe des Voltigeurs de Drummondville de la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ). Le 6 janvier, il a été envoyé sur la route pour rejoindre sa nouvelle équipe Les Huskies de Rouyn-Noranda.

À peine était-il arrivé en Abitibi que déjà il enfilait ses patins pour jouer sa première partie avec le gilet rouge de l’équipe. Après avoir parcouru 728 km, voilà que le 8 janvier il rajoutait un 784 km à son compteur pour affronter le Phœnix de Sherbrooke. Lorsque nous lui avons parlé le 9 janvier, Charles-Édouard était à Rimouski et avait enfin une soirée de repos.

Une nouvelle opportunité

Le Beauceron ne cache pas que son échange a été un coup difficile et que tout s’est fait très rapidement.

« Je te dirai que j’ai un mix d’émotions. D’un côté, une partie de moi trouvait ça plate de perdre mes amis, de perdre ma pension, mais de l’autre côté, je voyais ça qu’au niveau hockey c’est une bonne chose d’aller dans une équipe qui je crois va me donner ma chance », explique-t-il.

Il considère l’adaptation à son nouvel environnement, à ses coéquipiers, à l’équipe d’entraîneur et les systèmes de jeux comme son plus grand défi, mais y va un jour à la fois.

« Les Huskies quand j’étais avec les Voltigeurs ont les affrontaient souvent. Parce qu’on est dans la même division. De jouer de l’autre côté de la patinoire ça fait spécial. »

Un choix sans regret

Lorsqu’on lui demande ce qu’il ressent de s’éloigner encore plus de Saint-Georges et sa famille, le jeune homme indique que cela ne le dérange pas plus.

« C’est vrai que Rouyn-Noranda ce n’est pas à côté de Saint-Georges non plus, mais on est quand même souvent sur la route. Mes parents montent quand même souvent, ma famille monte souvent. Ça me permet de les voir quand même, mais au final c’est une décision que j’ai prise de jouer au hockey junior. C’est quelque chose que je suis prêt à dealer avec et la distance ce n’est pas plus grave que ça. »

Une première saison d’apprentissage

Charles-Édouard raconte que sa première saison dans la LHJMQ a été faite de haut et de bas.

« Je pense que j’ai eu des séquences que j’ai connues du succès et d’autres plus difficiles, mais je pense qu’au total j’ai un bilan positif et que j’ai appris beaucoup de chose. »

Le jeune joueur sera à suivre dans les prochains mois dans sa nouvelle équipe, qui rappelons-le, l’année dernière avait gagné la Coupe Memorial.

À lire également: Charles-Édouard Drouin quitte Drummondville pour les Huskies de Rouyn-Noranda​

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.