Publicité
24 janvier 2020 - 12:00 | Mis à jour : 12:24

Une 4e saison s'annonce

Le rugby vous intéresse? C'est le temps de joindre les Lumberjacks

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Une quatrième saison de rugby s'annonce pour les Lumberjacks de Saint-Georges alors que la période d'inscription est en cours pour joindre soit l'équipe féminine ou la troupe masculine de ce sport qui encore peu répandu en Beauce.

Dans le meilleur des mondes, la fondatrice et grande responsable des équipes, Lya Jolicoeur, aimerait être en mesure de recruter 26 membres pour chacune des deux formations qui évoluent dans la Ligue québécoise de rugby.

Le club de Saint-Georges a vu le jour en 2017 avec une équipe féminine issue en partie des étudiantes qui pratiquaient ce sport dans les écoles secondaires de Saint-Georges, Beauceville, Saint-Prosper, Saint-Martin et Saint-Justine. Les autres joueuses proviennent souvent du hockey féminin.

Dès la 2e année, l'équipe a remporté le championnat provincial dans la catégorie Développement et l'an passé, le club est monté en grade dans le niveau Provincial 2.

« La marche était haute, nous avons eu des gros matchs et je considère que nous étions à la bonne place », de faire remarquer Mme Jolicoeur qui n'a pas encore déterminée dans quel niveau la troupe féminine allait concourir en 2020.

Recrutement masculin difficile

Le formation masculine n'a vu le jour que l'an dernier. Le rugby n'existe pas pour les garçons au niveau secondaire dans la région puisque c'est le football qui est offert avec une structure et des ligues bien établies.

L'an dernier, 26 individus se sont inscrits pour le début de saison mais rapidement, les désistements sont survenus, si bien que le club masculin a entrepris la quasi majorité de ses matchs avec un effectif de 18 joueurs, alors qu'il en faut 15 sur le terrain lors d'une confrontation. «Ça laisse peu de marge de manoeuvre pour remplacer lorsque des joueurs se blessent », de signaler la responsable de l'équipe.

Elle est aussi en attente de savoir si l'entraîneur en poste depuis deux ans, Charles Bélanger, pourra poursuivre son travail au sein de l'organisation.

Besoin d'appui

Si, techniquement, les Lumberjacks s'autofinancent, il en demeure pas moins que Mme Jolicoeur aimerait bien trouver un partenaire majeur qui serait en mesure de couvrir les frais d'opération annuels du club qui sont d'environ 15 000$.

À l'heure actuelle, plusieurs entreprises et commerces soutiennent les deux formations dont la Cage aux sports qui a entièrement payé les uniformes.

La saison débute en mai pour se terminer en juin alors que 10 matchs sont disputés, plus les séries le cas échéant. Les pratiques ont lieu deux fois par semaine. Les frais d'inscription sont de 380 $ (taxes incluses).

Mme Jolicoeur lance une invitation particulière aux immigrants qui viennent s'installer ici et qui auraient pratiqué ce sport dans leur pays d'origine, de communiquer avec elle afin d'enrichir l'expérience rugby en Beauce.

Les personnes intéressées à joindre le club peuvent visiter la page Facebook des Lumberjacks ou communiquer directement avec Lya Jolicoeur par courriel ([email protected]) ou par voie téléphonique (581-372-7650).

 

 

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.