Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Saint-Martin

Entraves majeures sur la Route 204 à compter de ce matin

durée 05h00
11 juillet 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

À compter de ce matin, la réfection de la chaussée de la Route 204 à Saint-Martin-de-Beauce, entraînera des entraves majeures à la circulation.

Cette dernière se fera en alternance, de 7 h à 17 h 30, dès aujourd'hui jusqu'au vendredi 19 juillet. La section visée se trouve entre la 6e rue et la 16e rue.

Les véhicules lourds seront interdits de passage et devront emprunter la R-269, R-173, ou le 6e Rang Nord, R-271, R-173, pour le détour.

Les autres usagers de la route sont invités à éviter le secteur dans la mesure du possible.

Pour une mise à jour, consultez le 511.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Saint-Joseph: fermeture du pont demain

Une inspection de la structure entraînera, demain matin, la fermeture du pont qui enjambe la rivière Chaudière entre Saint-Joseph-de-Beauce et Saint-Joseph-des-Érables. La traverse sera fermée ce dimanche 21 juillet, de 8 h 30 à 16 h, avise le ministère des Transports du Québec. Pour traverser d'une rive à l'autre, il faudra faire le détour, ...

Barrage Sartigan: fermeture à la circulation ce matin

La MRC de Beauce-Sartigan avise les utilisateurs que la voie de circulation automobile du barrage Sartigan, à Saint-Georges, sera fermée ce matin, 19 juillet, de 9 h à midi. Cette fermeture temporaire est nécessaire pour des travaux d’accotement entre la Route 204, et la rive Est du Barrage Sartigan.

18 juillet 2024

La sécurité ne prend pas de vacances

À l’aube des vacances de la construction, la Sûreté du Québec (SQ) tient à rappeler aux usagers des réseaux routier et récréotouristique que comme chaque année, elle intensifiera ses interventions afin d’inciter à la prudence, autant sur le réseau routier que sur les plans d’eau et les sentiers, et ce, du 19 juillet au 4 août prochain. C’est sous ...