Nous joindre
X
Rechercher

Comment se porte votre sexualité?

durée 11h47
10 juin 2013
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO
duréeTemps de lecture 3 minutes
Par
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO
Comment se porte votre sexualité? Voilà une question que très peu de personnes osent demander par peur d’être indiscrète, de créer un malaise, d’aborder un sujet intime ou par peur de parler de sexualité voir de sexe. Avoir l’opportunité de mettre des mots sur ce que l’on vie, de se sentir écouté et compris dans les difficultés sexuelles que nous rencontrons un jour ou l’autre représente une source de libération et une occasion de se sentir reconnu en tant qu’homme ou femme engagé(e) ou non dans une relation amoureuse. 
 
La sexualité, tout comme une relation amoureuse, se construit, se développe et s’entretient tout au long de notre vie. La rencontre sexuelle implique un rapprochement physique et émotionnel, un échange de caresses, de mots doux et de tendresse, un partage de notre intimité et des contacts sexuels entre deux personnes volontaires et consentantes. 
 
Précisons que s’engager dans une activité sexuelle est possible sans inclure la pénétration. Celle-ci n’est pas non plus nécessaire pour vivre une relation sexuelle satisfaisante. Ce n’est pas tant l’acte sexuel qui a un impact sur la satisfaction sexuelle, mais plutôt l’état d’esprit dans lequel sont les partenaires lors d’une rencontre sexuelle. 
 
La clé de la satisfaction sexuelle réside dans notre implication physique, émotive et créative pour vivre le moment présent de la rencontre des corps, pour savourer le plaisir que procure cette proximité sexuelle et le bien-être ressenti ainsi que le plaisir de rire et de s’amuser ensemble. C’est un moment de jeu entre adultes consentants!
 
Comment se porte votre sexualité est une question d’autant plus importante lorsqu’une maladie, un problème physique ou psychologique ou un changement inattendu s’impose à un des partenaires comme un diagnostique d’un cancer ou une mise à pied. Suite à une telle annonce, l’ensemble des besoins changent chez la personne atteinte et particulièrement le besoin sexuel. Cette réalité perturbe tout autant le partenaire et la vie de couple. La sexualité peut être reléguée au second plan ou devenir un moment réconfortant pour la personne concernée. Cette situation est nouvelle pour chacun des partenaires et perturbe la vie amoureuse ainsi que sexuelle. Si les partenaires le décident, ils pourront apprendre ensemble à relever ce défi et à s’y adapter.  
 
Cette période d’ajustement est différente en intensité et en durée pour chacun des partenaires. De plus, les besoins respectifs de chacun changent avec « l’arrivée » de cette nouvelle bouleversante. Il est parfois difficile de mettre en mots et de dire clairement ce qui a changé. La personne « touchée » s’attend à recevoir un soutien de la part de son partenaire. Il lui revient la responsabilité de mentionner à quoi réfèrent ses attentes, même si la relation dure depuis plusieurs années. Il demeure important de continuer à porter une attention au besoin de soutien et de reconnaissance ainsi que de l’implication de l’autre partenaire impliqué. Les deux conjoints ont un besoin de soutien mutuel dans une telle expérience de vie. Ces deux partenaires sont vivants et demeurent responsables d’être actifs dans la relation en fonction de leurs capacités, besoins et de leurs limites réciproques. 
 
Continuez de vous regarder tendrement, de vous caresser et osez prendre un rendez-vous avec votre amoureux(se) pour savourer des moments de qualité ensemble. Ces rencontres favoriseront et animeront le désir de proximité physique et sexuel des partenaires. Une suggestion, demandez-vous : « Comment se porte ma sexualité? » et demandez à votre partenaire : « Comment se porte ta sexualité? ». Finalement, demandez-vous ensemble : « Comment se porte notre sexualité? ».
 
 
 
Il me fera plaisir de répondre à vos questions. 
 
 
Bianka Champagne, sexologue M.A. et thérapeute en IMO
418 228-7396 (8-SEXO)
FB : Bianka Champagne sexologue
 

commentairesCommentaires

2

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • 5
    57michel
    temps Il y a 8 ans
    bonne nuit, c'est mardi apres le cour bye
  • L
    lili
    temps Il y a 8 ans
    oui mais pk moi je ne peux pas avoir des rapport sexuels ? on dirait que j en ai jamais envie depuis que j'ai tombé seule et j'ai appris a me satisfaire moi meme