Nous joindre
X
Rechercher

Grandes attentes non dites = grandes déceptions

durée 08h28
16 septembre 2013
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO
duréeTemps de lecture 2 minutes
Par
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO

Les croyances créent les attentes. Elles influencent l’expérience de notre « réalité »[1].  Nos pensées, notre attitude, nos comportements et nos questions en seront inévitablement imprégnés. Ceci s’applique dans toutes les situations que ce soit la lecture d’un article qui nous est décevant, à la réaction d’un ami qui est inattendue, à l’attitude du partenaire amoureux qui ne répond pas à nos attentes ou à la façon de vivre notre sexualité qui nous amène à être insatisfaits. Nous croyons que l’autre n’a pas su être à la hauteur de ce que nous souhaitions. Dans la réalité, l’autre n’a pas su deviner ce que nous attendions de lui. Plus grandes seront nos attentes non dites et plus grandes seront nos déceptions.

Les fausses croyances et les attentes que nous entretenons alimentent les déceptions et les frustrations. De plus, elles contribuent aux incompréhensions et aux conflits, entre autres, dans les relations amoureuses et éloignent les partenaires l’un de l’autre.

Une proposition pour vivre moins de déception dans vos relations :

Prenez des ententes avec la personne concernée plutôt que d’avoir des attentes non dites envers cette personne.

Dans cette façon de faire, les attentes sont clairement mentionnées et plus réalistes. Ceci nous demande de mettre des mots sur nos attentes et de se responsabiliser en les mentionnant à la personne concernée. Ensemble vous pourrez trouver une ligne directrice satisfaisante pour tenter de s’adapter l’un à l’autre plutôt que d’agir à l’aveuglette. Agir en pensant que l’autre saura engendre des frustrations et des déceptions. La phrase « Tu aurais dû savoir » sera moins fréquente dans les conversations voire dans les disputes.

Prendre des ententes c’est créer des attentes plus réalistes. Lorsque nous prenons une entente, nous nous attendons à ce que la situation se passe relativement comme nous l’avions prévue ensemble. Il revient à chacune des personnes de respecter l’entente convenue. Inévitablement, nous nous attendons à ce que l’autre respecte sa parole et à ce que nous-même respections notre parole. Si pour une raison ou une autre nous brisons l’entente, il nous revient la responsabilité d’aviser l’autre personne et de recadrer l’entente en proposant une alternative. Reconnaître notre part de responsabilité dans la rupture de l’entente aide à maintenir le calme et le respect entre les partenaires.

 

Quelles sont les attentes qui alimentent vos déceptions relationnelles, amoureuses et sexuelles?



[1] Peacock, F. (2007). Arrosez les fleurs pas les mauvaises herbes! Les éditions de l’Homme, Montréal, 149p.


 

Vous aimeriez en savoir plus?
Assitez à une de mes formations gratuites!

"Sexualité, couple et amour" débute le samedi 12 octobre de 9h00 à 12h00. 10 places
"Célibat, amour et sexualité" débute le jeudi 3 octobre de 18h30 à 21h30. 3 places
"Communication et savoir-être dans la relation" débute le mardi 1er octobre.Complet

Inscription Mgr. Beaudoin 418 227-3294 / Prochaine session seulement en hiver 2014

Pour être à l'affût des formations : 
 
Tél.: 418 228-7396 Suivez-moi sur :
 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.