Nous joindre
X
Rechercher

Sur la route de La Cinquantaine

durée 12h40
3 décembre 2013
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO
duréeTemps de lecture 4 minutes
Par
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO

Comment a été vécue votre arrivée sur la route de  La Cinquantaine? Nous réalisons qu’une partie de notre chemin est accompli. Le bout suivant reste à construire. Ce nouveau tronçon de route, incite à redéfinir nos objectifs de vie et à réajuster notre façon de la conduire. Il suscite des réflexions, des incertitudes et des joies. À 50 ans et aux changements de dizaine, une mise à jour de notre sexualité est conseillée.

MODIFICATIONS SUR MA ROUTE

Au changement de dizaine, nous faisons un bilan de nos réalisations, les comparons à ce que nous aurions voulu et remettons en question certains choix. Des questionnements surgissent concernant l’importance et le degré de satisfaction accordée à notre sexualité. Pour plusieurs, c’est prendre conscience que la femme/l’homme, l’amoureuse/l’amoureux, l’amante/l’amant en soi, ont été confinés au coffre arrière de notre véhicule, et ce, pour faire une place prioritaire au parent et au travailleur en soi.

Une nouvelle dizaine signifie aussi de prendre des résolutions pour s’approprier davantage notre vie et notre sexualité. C’est choisir de placer la femme/l’homme devenu/e derrière le volant de notre vie. Ce choix se répercute sur notre routine, sur le regard des autres sur soi, sur notre perception de soi, dans notre relation amoureuse et au cœur de notre vie sexuelle. Souvent, de vieux conflits mis aux oubliettes resurgissent.

RECALCUL

Pour certains, c’est la période de l’adolescence de leurs enfants. Pour d’autres, c’est le départ de la maison du dernier devenu jeune adulte ou encore l’arrivée des premiers petits enfants. C’est aussi le vieillissement de ses propres parents, la maladie et les deuils. La pré-retraite fait maintenant partie des prévisions d’un futur proche. 

L’avenue La Cinquantaine annonce aussi l’arrivée de la ménopause ou de l’andropause. Ces changements physiologiques influencent notre parcours. Les besoins se modifient dont la tendresse, l’affection, celui du  besoin sexuel, celui de se sentir accueilli dans ces ajustements et de se sentir aimé et désiré indépendamment  des changements corporels.

La nature inscrit l’expérience de vie sur le corps par ces rides, ces formes différentes qui apparaissent et par son fonctionnement qui se modifie. Notre corps nous parle différemment. Il répond autrement. Une mise à jour est inévitable du mode d’emploi de ce corps changeant.

RÉAJUSTEMENT DE MON ITINÉRAIRE

Difficile de se comprendre dans ce corps différent. La température corporelle varie, le sommeil est altéré, les humeurs oscillent en intensité et le désir sexuel ressemble des tisons éparpillés. Le corps de la femme se prépare à la ménopause. C’est la cessation des menstruations. Certaines auront un deuil à vivre de cette fertilité associée à la féminité. Quelques-unes saisiront cette période pour se libérer de la pression du « devoir conjugale » et prendre leur retraite sexuelle. Pour d’autres, c’est une période de réjouissance où la peur de devenir enceinte est terminée. Celles-ci savoureront davantage les plaisirs des échanges intimes.

À un moment de sa vie, l’homme se sent déstabilisé dans son identité masculine. C’est l’andropause. La force et la résistance musculaires diminuent, l’érection est plus lente et la fermeté du pénis est moins présente. Le sommeil et les humeurs sont variables ainsi que le désir sexuel. Certains tenteront de prouver leur «virilité» masculine dans les jeux de séduction sexuelle et les relations sexuelles. D’autres se refermeront sur eux-mêmes. Les points de repères de ce qu’est un « homme » se modifient. Cette période de transition ressemble à certains symptômes d’une dépression. Quelques-uns laisseront le paraître de côté pour apprécier les plaisirs du présent.

La femme et l’homme se retrouve face à leur perception de qui ils sont devenus. Les partenaires se retrouvent plus souvent l’un avec l’autre. La réalité les rattrape. Les conflits noyés sous les rôles d’être parents et travailleurs se présentent à nouveau au sein du couple. Les besoins et les désirs sont actualisés. Les différences nommées recréent les conflits connus. Particulièrement, en ce qui a trait aux besoins sexuels de chacun.

C’est une opportunité pour solutionner différemment les conflits. C’est un rappel à se ré-apprivoiser en tant que couple, à rapprocher les amoureux et les amants auparavant présents l’un à l’autre. Certains choisiront de se séparer ou encore de continuer à vivre comme des colocataires. D’autres opteront pour s’allier à nouveau et poursuivront leur cheminement personnel et amoureux dans cette étape de vie riche en adaptation.

MISE À JOUR

Remémorez-vous les activités qui vous procuraient du plaisir, des sensations agréables. Refaites-les.

Souvenez-vous des activités et des actions que vous faisiez lorsque votre désir sexuel était plus présent.

Ces exercices éveilleront des souvenirs agréables. Un sourire se dessinera sur votre visage de femme/ d’homme. Laissez-vous aller à rêvasser et refaites-les.

DESTINATION ATTEINTE

Nous utilisons un GPS pour nous orienter et éviter des détours. Pour notre vie personnelle et amoureuse, une aide professionnelle est comparable. Elle vous aidera à poursuivre votre cheminement plus confortablement.

Être au volant de notre vie, c’est profiter de la route tout en étant attentif aux changements qui colorent notre parcours. 

 
Tél.: 418 228-7396 Suivez-moi sur :
 

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • GD
    Guy Dubé
    temps Il y a 8 ans
    Excellent! Tous les hommes devraient lire cette chronique. L'ignorance génère des drames. Vieillissons en santé et en harmonie.