Nous joindre
X
Rechercher

La peste moderne

durée 08h46
8 décembre 2015
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO
duréeTemps de lecture 3 minutes
Par
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO

La peste moderne

L’explosion de l’accessibilité aux multiples moyens de communication fait miroiter l’image que nous sommes si importants. Cette importance se mesure par le nombre de clicks, d’appels et de messages textes au quotidien et, surtout, par la rapidité à y répondre. Impossible de manquer un appel. La valeur personnelle, professionnelle ou la qualité de parent, si indispensable, en serait atteinte. La grande majorité d’entre nous sommes en contact près de 24h sur 24 et 7 jours sur 7 grâce aux gadgets de communication portatifs. Pourtant, un vide intérieur est ressenti et l’ennui n’est que plus présent et pesant. Pourquoi ? Parce que nous n’avons plus le temps pour s’occuper de notre vie amoureuse, sexuelle et personnelle. Pourquoi? Parce que le cellulaire sonne ou parce que tout d’un coup qu’il y aurait du contenu croustillant en ligne affiché par un voisin. Dernièrement, l’ennui a été décrit comme étant la peste moderne. Plusieurs personnes sont atteintes de cette « maladie » grave, envahissante et qui se propage à une vitesse fulgurante.

Cette « maladie » cause bien des maux et peu de mots sont mentionnés pour comprendre la présence de l’ennui au sein du couple, au cœur de la vie sexuelle ou dans la vie en général. Plusieurs personnes fuient l’ennui en étant passives ou dans la lune et d’autres en étant agitées et ce, sans nécessairement être conscientes que l’ennui occupe une place en elles. À éviter de confondre avec les symptômes de dépression ou du trouble de déficit d’attention. L’ennui, cette soit disant peste, est dévastatrice sur plusieurs plans de la vie quotidienne.

Une quantité importante d’énergie est investie pour empêcher de vivre l’ennui. Les comportements inadéquats s’enchaînent l’un après l’autre pour enrayer cette émotion désagréable ressentie au sein du couple et de leur vie sexuelle. Inévitablement, une distance se crée entre les partenaires, voilà peu de temps, amoureux. Ils disaient : « Je t’aime » par des mots, par des gestes ou par du temps de qualité partagé entre eux. Maintenant, ils l’écrivent et ils se lisent. Ils le savent de façon floue mais ne le ressentent plus intérieurement ni physiquement. En choisissant d’éterniser le temps devant l’écran « tue ennui », ces personnes ennuyées et ennuyantes (ces ex-amants jadis amoureux l’un de l’autre) contribuent eux-mêmes à l’intensification des tensions, à l’augmentation du nombre de non-dits, à l’éloignement émotionnel et physique, au sentiment d’abandon ainsi qu’à la présence de l’ennui amoureux et sexuel. Ce choix de consommer et d’alimenter le virtuel en ligne empêche l’individu de se questionner au sujet de ce qu’il vit. Cela le limite à comprendre ce qu’il crée dans sa relation et il continue de plus en plus à se connecter à sa bébelle de communication pour se sentir quelqu’un de désirable, de séduisant, d’aimable et d’important. La vie sexuelle devient peu à peu inerte entre les partenaires et la qualité du sexe en souffre grandement.

La pornographie, les sextos avec d’autres personnes autres que le partenaire ou les lectures des histoires de vie des amis « facebook » donnent l’impression de remplir ce vide intérieur ainsi que ce grand silence dérangeant entendu entre les partenaires. Ce n’est qu’un baume éphémère. La communication sexuelle respectueuse, claire et franche entre les partenaires brille ardemment par son absence.

Et vous, que faites-vous pour camoufler l’ennui dans votre quotidien, dans votre relation amoureuse et dans votre vie sexuelle?

Que ferez-vous de différent pour être un peu moins atteint par la peste moderne?

Pour avoir des pistes de réponse à cette question, lisez la prochaine chronique

« Porno et sexto, une vie sexuelle ennuyante » en suivant Bianka Champagne sexologue via https://www.facebook.com/biankachampagne.pro/

 

 
Tél.: 418 228-7396 Suivez-moi sur :

 

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • P
    pout
    temps Il y a 6 ans
    Encore un fois beau texte qui reflète bien la réalité d'aujourd'hui.