Nous joindre
X
Rechercher

Pour mieux se comprendre

durée 10h36
8 mars 2010
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO
duréeTemps de lecture 2 minutes
Par
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO
Une des clés dans la communication est de se concentrer sur le message de l’émetteur. Regarder la personne qui nous parle et se questionner à savoir ce qu’elle tente de nous faire comprendre. Nous pouvons entendre beaucoup plus de mots à la minute qu’il en ait possible d’en dire. Le récepteur a donc du temps pour se laisser aller dans ses pensées, à rêvasser ou à préparer sa réponse même si le message n’est pas complété. Il est plus avantageux dans ces moments « d’attente » de les rentabiliser à se questionner à savoir qu’est-ce que nous comprenons et qu’est-ce qu’il ne semble pas clair pour nous dans le message transmis.

Développer une bonne écoute, nous aide à poser de meilleures questions concernant le message transmis. Les meilleures questions nous amènent à recevoir de meilleures réponses, ce qui nous aidera à clarifier ce que l’autre tente de nous dire.

Lorsqu’il est difficile de se faire comprendre ou plutôt de se sentir compris, nous avons tendance à redire les mêmes mots avec un ton de voix plus fort, et ce, à plusieurs reprises. Il revient à l’émetteur de choisir une autre manière, d’autres mots et d’adopter un ton de voix plus bas et plus calme pour faciliter la compréhension du récepteur.

Portez attention aux mots que vous choisissez. Ceux-ci n’ont pas nécessairement la même signification pour votre interlocuteur. Demandez au récepteur ce qu’il a compris du message plutôt que de lui dire qu’il ne comprend rien ou qu’il ne veut pas comprendre. Il sera plus facile de vous ajuster l’un à l’autre dans votre discussion.

Écouter attentivement et poser des questions pour clarifier votre message ou ce que vous avez compris du message transmis vous aidera à mieux se comprendre sans que la discussion tourne au vinaigre. N’oubliez pas qu’à tour de rôle, nous passons de récepteur à émetteur. Plusieurs cycles d’émetteur à récepteur sont nécessaires pour mieux se comprendre.

D’autres suggestions vous sont proposées dans la chronique « Petits trucs pour mieux se chicaner » du mois de décembre 2009. Celles-ci pourront aussi vous aider à mieux vous comprendre.

Choisissez quelques trucs à mettre en pratique et ajoutez-en d’autres un peu plus tard. Un petit changement à la fois sera plus facile à mettre en pratique que de tout essayer et de tout abandonner rapidement.

Cliquez ici pour y accéder

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.