Nous joindre
X
Rechercher

Le bonheur à la bonne heure

durée 13h06
18 avril 2011
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO
duréeTemps de lecture 3 minutes
Par
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO
Le bonheur est relatif pour chacun d’entre nous. Plusieurs personnes cherchent le bonheur dans l’acquisition de bien matériel tels qu’avoir la voiture tant rêvée ou avoir le spa qui épatera les invités. D’autres cherchent le bonheur dans le futur comme par exemple : lorsque la maison sera payée, lorsque que la personne parfaite sera rencontrée ou lorsque que tout sera que plaisir et facilité dans la vie. Pour l’ensemble de ces personnes, le bonheur sera vécu un jour plus tard. Quand ce jour sera venu, il est fort probable que le bonheur sera éphémère.

Il y a celles qui ressassent leur vécu et en font la cause de leur manque de bonheur actuel. Pour ces personnes, le bonheur semble être noyé dans un passé, plus précisément, dans un moment difficile de leur histoire personnelle.

D’autres ne vive pas le bonheur parce que ceux de leur entourage n’ont pas répondu à leurs attentes ou n’ont pas eu la bonne attitude envers eux, etc. Leur bonheur est ainsi difficilement atteignable parce qu’il repose entre les mains des autres.

L’ensemble des personnes mentionné précédemment sont susceptibles d’être peu heureux voire malheureux actuellement. Pourquoi ? Parce que le bonheur se vit au moment présent. Ceci veut dire que le passé n’existe plus et que le bonheur futur est inexistant pour l’instant. Ceci implique que les personnes sont elles-mêmes responsables de la « fabrication » de leur bonheur dans le ici et maintenant.

La qualité de notre bonheur sera influencée par nos pensées, par nos paroles et par notre regard sur ce qui se passe dans notre journée. Sur quoi portez-vous votre attention? Vers quoi orientez-vous votre regard au courant de la journée? Sur ce qui va mal ou sur ce qui va bien? Malheureusement, plusieurs d’entre nous sommes coupés de notre bonheur. Nous parlons de fraudes, de guerres, de ruptures ou de conflits relationnels. Nous pensons aux tracas et aux problèmes qui existeront peut-être dans le futur proche. Nous anticipons négativement les réactions des autres et nos propres réactions dans des scénarios fictifs, etc. Remarquez-vous l’entraide au bureau, le soutien à la maison, les sourires offerts gratuitement par un inconnu, la gentillesse et les bonnes nouvelles du moment présent et de la journée?

Vivre le moment présent c’est être à la bonne heure. Être à la bonne heure nous donne accès au bonheur. Être à la bonne heure, c’est être présent au rendez-vous. Dans le cas du bonheur, c’est être présent avec soi-même. Cela signifie être en contact avec son corps, avec ses sensations, avec ses émotions, avec ses pensées et avec ce qui se passe autour de soi. Cela exige une discipline personnelle pour garder le contact positif avec le ici et maintenant et non pas avec un passé désuet ou un futur imaginaire.

Quelques trucs pour être heureux vous seront suggérés à la prochaine chronique.

Que faites-vous pour être heureux? Écrivez-moi vos trucs et astuces pour être à la bonne heure et vivre le bonheur.

Au plaisir de vous lire.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.