Nous joindre
X
Rechercher

Avant l’arrivée des vacances, faites une « mise à jour » de votre sexualité pour diminuer la frustration sexuelle

durée 13h11
4 juillet 2011
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO
duréeTemps de lecture 3 minutes
Par
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO
Il est vrai que cette mise en situation est stéréotypée. Les rôles sont interchangeables. Les hommes et les femmes vivent de la frustration sexuelle au sein de leur couple un jour ou l’autre. Pour certains, l’arrivée des vacances est synonyme de tension plus élevée. Les partenaires se retrouvent ensemble et plusieurs ne savent plus quoi faire, comment faire ainsi que quoi dire et comment le dire à l’autre. L’un veut profiter du temps libre pour faire l’amour et se retrouver tandis que l’autre se sent envahi ou obligé.

Pendant les vacances, il arrive que la frustration sexuelle est davantage mise à jour et en mots parce que les partenaires sont confrontés à une situation qu’ils vivent de moins en moins : être seul ensemble. Il y a une multitude de prétextes pour s’éloigner de l’autre ou pour éviter les sujets conflictuels qui ne tiennent plus la route.

La tension et la frustration sexuelle se vivent parce que les partenaires se sont perdus de vue au niveau émotionnel, physique et sexuel. Les rires, les plaisirs, la complicité et l’entente sexuelle sont maintenant relégués aux souvenirs heureux. En remplacement, la frustration, l’incompréhension, la déception, la tension et la discorde font parties du quotidien.

Un cercle vicieux s’est installé graduellement et chacun des partenaires se cramponnent de plus en plus à leur point de vue respectif. « Quand tu seras plus tendre et affectueux(se), je pourrai avoir le goût de faire l’amour et être plus sexuel(le) ». Tandis l’autre partenaire se dit : « Quand tu seras plus sexuel(le), je pourrai être plus tendre et affectueux(se) ». Les deux partenaires se disent : « C’est à l’autre de faire les premiers pas. J’en ai assez fait. C’est à l’autre qui n’a pas raison ».

Nous retrouvons une rivalité entre les partenaires plutôt qu’une complicité. Lorsque les partenaires sont à la recherche à savoir qui à tort et qui a raison, le conflit prend de plus en plus d’ampleur. La communication sexuelle a été éjectée de la relation amoureuse et chacun des partenaires construit sa propre forteresse. Les deux partenaires ont une part de responsabilité dans cette dynamique destructrice.

Quelques questions à se poser pour tenter de briser ce cercle vicieux qui empoisonne la relation :
- Quels besoins est-ce que je veux combler dans le partage de ma sexualité avec mon partenaire?
- Lesquels de mes besoins sont non comblés?
- Quelles sont mes insatisfactions sexuelles?

Derrière chacune de ces insatisfactions se cachent des besoins non comblés. Voilà une première piste de réflexion. Souvent, ce qui alimente la frustration sexuelle sont les besoins non reconnus et non répondus. Tout d’abord par soi-même. Nous sommes les premiers responsables de nos propres besoins. Puis, par la contribution de notre partenaire pour nous aider à y répondre, et ce, de façon réciproque.

- Qu’est-ce que je fais de différent depuis que les relations sexuelles sont moins satisfaisantes?
- Que puis-je faire pour répondre à mes besoins?
- Qu’est-ce que je peux demander à mon partenaire pour qu’il puisse m’aider à y répondre?

Lorsque les besoins sont identifiés et mentionnés au partenaire, plusieurs couples constatent que leurs besoins sont semblables, mais communiqués différemment. Le fait de mettre des mots sur nos besoins et d’en faire part à notre partenaire permet de diminuer la tension de ce besoin insatisfait et de proposer une solution ou votre mode d’emploi. Ce partage réciproque et respectueux aide à rétablir la communication sexuelle, à diminuer la frustration sexuelle ressentie et à rapprocher sexuellement les partenaires.

Aussi, parlez de ce que vous aimez de l’attitude et des comportements sexuels de votre partenaire. Il fait toujours plaisir de dire et d’entendre ce qui est apprécié. Cela fait partie de votre mode d’emploi et favorise la diminution de la frustration sexuelle. Alors, proposez à votre partenaire de faire une mise à jour de votre sexualité pour diminuer la frustration sexuelle.

Cette année, osez discuter de ce que vous aimez partager et des points que vous aimeriez améliorer dans votre sexualité avant vos vacances. Vous pourrez mettre en pratique les solutions choisies avec votre partenaire lors de vos vacances et de savourer davantage des moments agréables ensemble.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.