Nous joindre
X
Rechercher

L'orgasme !?

durée 08h46
8 août 2011
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO
duréeTemps de lecture 3 minutes
Par
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO
Plusieurs sont à la recherche du manuel d’instruction pour trouver et connaître l’orgasme. La croyance populaire est qu’il faut trouver, avoir ou donner au moins un orgasme par rencontre sexuelle. Viser ainsi l’orgasme fait de lui un objectif à atteindre avec la mention réussite ou échec. Dans cette course pour atteindre l’objectif, la légèreté et le pur plaisir de partager un moment intime et sexuel avec la personne choisie sont éjectés. Le manuel parfait n’existe pas en tablette, car nous sommes tous différents et il y a tout autant de façons de vivre l’orgasme. Ce dont nous avons tous besoin pour savourer un orgasme est la présence du plaisir.

Les plaisirs de tous les jours sont associés au moment présent, au lâcher-prise, à la détente, au rire, au jeu et au fait d’être bien avec soi-même. Les plaisirs sexuels sont de la même nature. L’orgasme est une accumulation de plaisir pour aboutir à ce soit disant 7e ciel. C’est le point culminant de la rencontre sexuelle où le plaisir physique et le plaisir émotionnel sont impliqués. Il en résulte une libération d’énergie ressentie localement ou dans tout le corps. Cette expérience est unique et se vit différemment d’une fois à l’autre. C’est un moment propre à chacun. Il n’y a aucun mode d’emploi pour préciser ce que nous devons ressentir et vivre pendant l’orgasme.

Cependant, il y a quelques points de repère au niveau physiologique. Lors de l’orgasme, les hommes et les femmes ressentent des contractions involontaires au niveau du bas ventre, des organes génitaux et de l’anus. Les femmes peuvent ressentir 5 à 12 contractions à intervalle de 0.8 seconde. Tandis que les hommes ressentent de 3 à 6 contractions au même rythme que les femmes. La durée des sensations peut varier de 5 à 15 secondes. L’intensité est différente d’une fois à l’autre et d’une personne à l’autre. L’accélération du rythme respiratoire et cardiaque ainsi que l’augmentation de la tension musculaire et de la pression sanguine sont notées chez les deux sexes.

La course à l’orgasme procure des déceptions et de la frustration pour les deux partenaires. Les relations sexuelles deviennent moins plaisantes et l’orgasme est moins présent. Les difficultés à vivre l’orgasme peuvent être causées par les tracas, le stress, la fatigue, la pression à performer, le but unique à atteindre l’objectif de l’orgasme, la maladie, la médicamentation ou le manque de pratique pour découvrir ses propres chemins aux plaisirs sexuels et à l’orgasme.

L’orgasme s’apprend, se développe et s’entretien. Le meilleur manuel d’instruction sera celui que vous découvrirez lors de vos pratiques et de vos essais. Pour la femme, l’orgasme s’apprend et il est incertain. Les femmes n’ont pas nécessairement un ou des orgasmes à toutes les rencontres sexuelles. Le défi de celle-ci est de se découvrir sexuellement et de se laisser aller aux plaisirs du moment. Tandis que pour les hommes l’éjaculation et l’orgasme sont étroitement liés. Le défi de l’homme est d’apprendre à contrôler le moment de l’éjaculation et à élargir les plaisirs sexuels à l’ensemble du corps.

Le premier objectif étant de vous amuser à découvrir vos sentiers aux plaisirs sexuels. Le second objectif est de partager vos découvertes à votre partenaire de jeu intime et sexuel. Le point important à retenir au sujet de l’orgasme est qu’il est appris et qu’il est constamment changeant selon notre état d’esprit, de condition physique et émotionnelle.

Amusez-vous sexuellement! Voilà l’instruction principale.

commentairesCommentaires

2

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • ME
    marie-eve
    temps Il y a 11 ans
    Bonjour, est-ce possible de n'avoir jamais eu d'orgasme malgré une vie sexuelle active ? Est-ce moi le problème ? ou mon partenaire ? J'ai besoin d'aide ... je n'ose pas en parler...

    merci !
  • BCSM
    Bianka Champagne, sexologue M.A.
    temps Il y a 11 ans
    Bonjour,
    Vous avez brisé le silence en osant poser votre question par écrit.
    Oui, il peut être possible de ne pas avoir eu d'orgasme même si vous avez une vie sexuelle active.
    Il peut y avoir plusieurs explications tels que
    la méconnaissance de son corps et de ses plaisirs sexuels, la peur de l'intimité, la difficulté à se laisser aller, l'idéalisation des sensations de l'orgasme, le type de relation avec votre partenaire, etc.

    Un petit truc:
    La masturbation est un moyen pour explorer son corps et découvrir ses propres accès aux plaisirs sexuels. Par la suite, il est plus facile de les transposer dans votre vie sexuelle partagée avec la personne aimée.

    Quelques petites questions:
    Qu'est-ce que vous aimez sexuellement parlant? Qu'est-ce qui vous fait vibrer en faisant l'amour avec votre partenaire?
    Quelles sont vos sensations? Référez-vous à vos cinq sens.

    L'aide d'un professionnel (sexologue, médecin) pourrait vous être bénéfique. Il pourrait répondre à vos questions de façon plus précise et vous aider dans votre cheminement.

    Continuer d'oser à mettre des mots sur ce que vous vivez.

    Bonne continuation.
    Merci pour votre confiance.


    Bianka champagne, sexologue M.A. et
    thérapeute en IMO
    Consultation privée, conférence et éducation à la sexualité
    418 228-7396