Nous joindre
X
Rechercher

Le parterre des voisins semble-t-il plus vert?

durée 18h59
14 mai 2012
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO
duréeTemps de lecture 2 minutes
Par
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO
Pour certaines personnes, l’arrivée du beau temps est synonyme de sorties en couple et entre amis, et le fait d’être célibataire les limite dans leur plaisir à partager ses moments de festivité. Pour d’autres, c’est le contraire. Pour ces personnes, être en couple est une source de contrainte à leur vie « d’été ».

Cependant, ce n’est pas le statut social qui limite les plaisirs de l’été, mais bien les croyances que nous entretenons dans notre tête. Ces croyances influencent nos comportements et notre attitude ce qui, créent des résultats confirmant nos croyances.

Faire un bilan saisonnier de notre satisfaction personnelle, relationnelle et sexuelle actuelle demande plus d’effort et d’énergie à investir que d’anticiper la verdure du parterre voisin. Cet exercice nous permet d’être plus réaliste de ce que nous vivons plutôt que de prendre une décision en fonction de la saison.

Cette chronique vise à proposer des pistes de réflexion pour aller à la rencontre de soi plutôt que de « magasiner » une personne pour mettre un baume ou faire disparaître l’ennui, la solitude ou les difficultés amoureuses dites ou non-dites au partenaire et à soi-même.

Pour les personnes en couple :
Qu’est-ce qui est attirant chez « le voisin »?
Ce qui vous attire chez le voisin est-il présent chez-vous? L’a-t-il déjà été?
Si oui, qu’est-ce qu’il y a de différent dans la relation? Que faites-vous de différent?
Ce manque correspond t-il à une insatisfaction personnelle?
Cette insatisfaction a-t-elle été nommée clairement au partenaire?
Quelles solutions proposez-vous pour combler votre insatisfaction?
Quelles sont les actions que vous ferez pour être moins insatisfait dans la relation?
Honnêtement, qu’est-ce que votre petite voix intérieure dit?

Pour les personnes célibataires :
Depuis combien de saison vivez-vous le célibat?
Depuis moins de 4 saisons complétées : Il est recommandé de pour suivre votre célibat parce que chacune des saisons rappellent le manque de la présence de l’autre. Il est favorable de les vivre au moins un fois sans partenaire pour libéré votre esprit de cette ex-relation. Ceci permettra de faire le deuil sans la remplacer par une autre.

Depuis plus de 5 saisons :
Est-ce un vide ou un manque que vous tentez de combler?
Est-ce que vous rechercher le bonheur en la présence d’un(e) futur(e) partenaire?
« Enfin, quelqu’un s’intéresse à moi. Je saute sur l’occasion! »?

Est-ce que vous vous sentez en confiance avec cette nouvelle personne?
Depuis combien de temps?
Sur quelles actions de celle-ci basez-vous votre confiance envers cette personne?
Quelles sont les activités que vous faites ensemble? Celles-ci permettent d’apprendre à se connaître et à développer un lien de confiance.
Est-ce que cette personne répond à vos attentes réalistes, à vos valeurs et à votre goût?
Honnêtement, qu’est-ce que votre petite voix intérieure vous dit?

Invitation toute spéciale à prendre le temps de faire ce bilan pour comprendre ce qui fait que le parterre du voisin peut ou pourrait être plus vert.

Remarquer que votre parterre fait partie des parterres plus verts pour d’autres. Alors, quels sont les engrais pour que votre parterre soit vert?

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.