Nous joindre
X
Rechercher

La ménopause

23 avril 2022 | publié à 09:00 | Mis à jour à 13:20
Cameron Olsen N.D.
duréeTemps de lecture 3 minutes
Par
Cameron Olsen N.D.

Chronique Santé par Cameron Olsen N.D.

La ménopause

Qui a écouté l’émission de Véronique Cloutier la semaine passée sur le cas des hormones bio-identiques, à Radio Canada? On s’est fait avertir qu’il s’agissait d’un documentaire d’opinion, que j’ai trouvé curieux, puisque le tout me semblait factuel. Une grande partie de la population vive une condition biologique, c’est vrai. Il existe plusieurs thérapies et produits disponibles pour aider à combattre ou réduire les symptômes de la ménopause, c’est vrai. Le système d’assurance santé offre du support à certaines, mais pas toutes les thérapies, ni tous les produits, c’est vrai. Là j’ai appris qu’est ce que ça veut dire, « opinion »,  dans le contexte de l’émission de Mme Cloutier. Elle nous a présenté les aspects autour du sujet tellement de façon objective que l’on est capable de former son propre opinion! Impressionnant, et je dois dire, courageux, mais surtout rafraichissant dans une époque où l’on peut sentir facilement découragé de tenir son propre opinion.

J’ai décidé donc de parler des ingrédients les plus communs trouvés dans les produits thérapeutiques pour les symptômes de la ménopause, que nous voyons à l’extérieur du complexe médico-industriel.

L’actée à grappe noir : bien que le mécanisme qui lui donne son efficacité n’est pas bien compris, il semble de travailler sur les récepteurs d’estrogène et sur la suppression de l’hormone lutéinisante (LH) qui augmente lors de l’absence de l’ovulation pendant la ménopause.  Les chaleurs associés avec la ménopause peuvent être attribués au niveaux élevés de LH. Même si les résultats sont inconsistants, les études démontent que la prise de l’actée à grappe noir pendant 8 semaines aura un effet signifiant sur les symptômes liés aux vaisseaux sanguins (chaleurs, sommeil, transpirations de nuit et pression sanguin). Les sujets remarquent généralement une baisse de symptômes à travers tous les autres catégories aussi, incluant psychologique, libido et physique.

La sauge : C’est bien compris que la sauge réduit le sévérité des symptômes vaso-moteurs (chaleurs, transpirations, palpitations, insomnie etc.) et il existe plusieurs études qui supporte cette conclusion. La sauge s’agit d’une plante phyto-estrogène, une plante de propriétés d’estrogène, qui imite la structure et/ou le fonctionnement de l’estrogène.

Indole 3 carbinol (I3C) : Cet extrait de légumes crucifères a démontré un effet stabilisant sur les niveaux d’estrogène et il existe même plusieurs études qui supporte l’efficacité de I3C dans l’amélioration des effets de l’estrogène.

Chardon Marie : Une étude de 2019 a conclu qu’un extrait de chardon marie a réduit la sévérité de symptômes vaso-moteurs (chaleurs, transpirations, sommeil etc.) par son effet imitant lors que attaché aux récepteurs de l’estrogène. En plus, les rechercheurs ont constaté que l’effet de cette plante a continué pendant un mois après la fin de prise.  Le chardon marie et aussi bien connu pour son effet positif sur la capacité du foie de se régénérer.

Il y a beaucoup de produits sur le marché qui contiennent des combinaisons d’ingrédients naturels pour aider à réduire la sévérité des symptômes de la ménopause. Augmenter les chances de succès de toute thérapie dépende d’une alimentation qui supporte la santé et le bon fonctionnement du foie et le système digestif.

Voir les autres textes du blogue Naturo Santé

 

      8585, Blvd Lacroix, St Georges, G5Y 5L6

      www.naturosante.net

      T : 418 228 9735.  l   F : 418 227 9776

      

     Nous sommes une équipe passionnée qui désire vous accompagnez vers une meilleure santé.