Nous joindre
X
Rechercher

Est-ce de ma faute?

durée 08h15
4 juin 2022
duréeTemps de lecture 2 minutes
Par
Catherine Cliche

Est-ce de ma faute?

De nombreuses personnes viennent nous rencontrer pour mieux comprendre leur proche ayant un problème de santé mentale et arrivent avec un fort sentiment de culpabilité. « Qu’est-ce que j’ai fait? », « Qu’est-ce que je n’ai pas fait? » ou « Qu’est-ce que j’aurais dû faire? ».

Par le passé, les familles ont été trop longtemps accusées d’être responsables de la maladie mentale de leur proche. Heureusement, la science a évolué et les spécialistes s’entendent maintenant pour dire que les maladies mentales résultent d’une combinaison de facteurs biologiques, psychologiques complexes ainsi que sociaux.  Ce n’est donc pas une cause unique qui déclenche la maladie. Bien que la vulnérabilité de chacun soit différente, la maladie mentale peut se déclarer chez n’importe qui si suffisamment de facteurs de risque sont réunis.

Sur le plan biologique ou génétique, on n’hérite pas de la maladie mentale, mais uniquement de la tendance à la développer. C’est la même chose pour les troubles cardiaques ou le diabète de type 2.  On ajoute à cela les facteurs sociaux ou environnementaux qui résultent en l’exposition répétée à des situations difficiles.  Cela inclut notamment les traumatismes qui ont marqué l’enfance, les problèmes de consommation, un réseau social non aidant et l’accumulation de stresseurs. Et pour combiner le tous, il y a les facteurs psychologiques qui font référence par exemple à comment les événements sont interprétés, à la façon dont les émotions sont gérées, aux croyances, aux valeurs et à la perception de soi.

Il faut se rappeler que c’est une maladie, ce n’est pas un choix et cela n’a rien à voir avec une faiblesse, ni un manque de volonté. Toutefois, l’ouverture à accepter de l’aide est un immense facteur de protection qui aura un impact majeur autant sur le maintien d’une bonne santé mentale que sur le rétablissement suite à un diagnostic.

En tant que membre de l’entourage, votre culpabilité devient de plus en plus envahissante?  Vous avez des questions, des inquiétudes? Vous avez besoin de plus d’informations?  N’hésitez pas à nous contacter, nous pouvons vous aider.

Catherine Cliche,
Directrice générale, Le Sillon

 

477, 90e Rue, Suite 240, (Place 90),  Saint-Georges, Qc   G5Y 3L1
Tél. : 418-227-6464   |   Fax. : 418-227-6938
Courriel : [email protected]   |   Site Web : www.lesillon.com

REGROUPEMENT DES PARENTS ET AMIS DE LA PERSONNE
ATTEINTE D'UNE MALADIE MENTALE. TERRITOIRE BEAUCE ETCHEMINS.

MEMBRE DU RÉSEAU : 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.