Publicité

28 avril 2020 - 18:00

Entrevue avec le directeur général Normand Lessard

La CSBE se donne une semaine pour bien ficeler son plan de réouverture des écoles

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 2
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Dans une entrevue vidéo accordée aujourd'hui à EnBeauce.com, le directeur général de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin, Normand Lessard, estime que son organisme aura tout en mains d'ici une semaine pour bien assurer la réouverture des écoles primaires du territoire à compter du 11 mai.

La CSBE compte des établissements du pré-scolaire et du primaire dans 55 municipalités du territoire. En temps normal, ce sont environ 10 000 élèves qui s'y trouvent mais pour l'instant, il est difficile d'évaluer quel sera le taux de réponse des parents de retourner leur enfant à l'école.

Le directeur général espère que tous les parents se manifesteront d'ici le 4 mai pour permettre à l'administration scolaire d'avoir le portrait le plus juste possible. Pour se faire, ils peuvent simplement envoyer un courriel à l'école pour faire connaître leurs intentions.

Vous pouvez visionner toute l'entrevue.

À lire également:
Réouverture des écoles: les transporteurs scolaires sont encore dans le noir
Réouverture des écoles : les parents ont encore des questions, prévient la FCPQ

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Gardez vous du temps pour la gestion des billets médicaux des profs...la vague s’en vient!

    Marie - 2020-04-29 12:35
  • Bien mieux être payé chez eux sans avoir à ta travailler.Selon le syndicat eux sont en danger pas dans les hôpitaux. Dommage le langage syndical car il y a de très bon professeurs

    Luc - 2020-04-29 16:31