Publicité

16 juin 2021 - 17:30

Négociation du secteur public

Le personnel professionnel de l’éducation conclut une entente de principe

Par Salle des nouvelles

La Fédération des professionnels et professionnels de l'éducation du Québec (FPPE-CSQ) a annoncé avoir conclu une entente de principe sectorielle avec le Comité patronal de négociation pour les centres de services scolaires francophones (CPNCF) à propos du renouvellement de la convention collective de ses membres.

« Les professionnelles et les professionnels de l'éducation sont des piliers de la réussite des élèves et des membres incontournables de l'équipe-école. Cette entente est un pas important vers la reconnaissance de leur expertise spécifique dans un réseau scolaire qui doit favoriser l'attraction du personnel et assurer une chance de réussite pour tous les élèves », a affirmé Jacques Landry, président de la FPPE-CSQ.

L'entente, survenue le 14 juin en soirée, concerne le renouvellement de la convention collective P1 (le personnel professionnel des centres de services scolaires francophones) et sera en vigueur jusqu'au 31 mars 2023.

Elle a été entérinée par les déléguées et délégués du conseil fédéral de la Fédération et sera présentée aux membres des centres de services scolaires francophones, pour approbation, dans les prochaines semaines.

À lire également
Le personnel professionnel de l’éducation de nouveau en grève le 9 juin
Les professionnels de l'éducation ont manifesté en Beauce ce matin

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.