Publicité
7 octobre 2019 - 12:00 | Mis à jour : 12:22

Chef du Parti populaire du Canada

Débats des chefs : premier affrontement ce soir pour Maxime Bernier

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Toutes les réactions 10

Ce soir, le chef et le candidat du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier, participera à son premier débat des chefs. Cette première joute oratoire se tiendra en anglais entre six chefs de parti soit : Justin Trudeau (Parti libéral du Canada), Andrew Scheer (Parti conservateur du Canada), Jagmeet Singh (Nouveau Parti démocratique), Yves-François Blanchet (Bloc québécois), Maxime Bernier (Parti populaire du Canada) et Elizabeth May (Parti vert du Canada).

À lire également : 
Élections 2019 : Maxime Bernier en 10 questions

Maxime Bernier obtient son invitation aux débats des chefs​

Débat électoral en Beauce : Maxime Bernier attaqué de toute part​
Entrevue Maxime Bernier : « On fait de la politique autrement »​

Un laissez-passer de dernière minute

En août dernier, le commissaire David Jonhston avait refusé la participation de M. Bernier aux débats considérant qu’il ne remplissait pas le minimum de deux conditions sur trois. Ce refus avait enclenché sur les réseaux sociaux un mouvement de contestation et une pétition avait été lancée. C’est à la date limite du 16 septembre que le chef du PPC avait finalement reçu la confirmation de sa participation.

Un jeune parti

Cela ne fait qu’un an que le député sortant du comté de Beauce a créé le Parti populaire du Canada. Maxime Bernier croyait fermement parvenir à présenter des candidats dans les 338 circonscriptions. En date du 4 octobre, le PPC en comptait 323.

Débat en Beauce

M.Bernier a participé à un seul débat dans la région, celui de la Chambre de commerce de Saint-Georges le 23 septembre dernier. Il avait mentionné que s’il participait aux débats des chefs, il débattrait avec tous les autres candidats de sa circonscription qu’une seule fois dans un format panel. Le chef du Parti populaire avait également échangé avec M. Richard Lehoux du Parti conservateur et M. Adam Veilleux du Parti libéral en début septembre à la radio et à la télévision à Sainte-Marie.

Un débat important

La participation de Maxime Bernier aux débats des chefs pourrait avoir des répercussions autant en Beauce que partout au Canada. Son parti étant peu connu à l’extérieur de la région, cela lui permettra de promouvoir sa plateforme. Depuis le 4 octobre, il est en préparation de ce moment avec des conseillers.

Le débat en anglais se déroule ce soir et celui en français sera le 10 octobre. Notons qu’il n’avait pas été invité tout comme la chef du Parti vert du Canada, Elizabeth May, à participer au débat du 2 octobre dernier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

10 réactionsCommentaire(s)
  • Très hâte à ces débats pour enfin connaître son parti. Cependant, une chose est déjà acquise: Maxime Bernier va ressortir du lot; comment faire autrement quand tous les partis disent la même chose ? De toute façon, peu importe ce qu'il dira, il en trouvera toujours pour s'indigner dès qu'on sort du consensuel et du politiquement correct. Soyons objectifs et gardons l'esprit ouvert, c'est la meilleure façon d'écouter les débats et de se faire une idée peut-être plus juste de ce qu'on peut lire et entendre dans les médias.

    Nancy - 2019-10-07 14:52
  • La pédale à fond Max! Quel chance pour la Beauce d'avoir un chef comme toi

    Pro-Bernier - 2019-10-07 17:08
  • Très très solide notre Maxime au débat j’espère que nous allons le soutenir comme nous l’avons toujours fait.

    Realiste - 2019-10-07 20:05
  • M. Bernier vous êtes le chef à qui je vais donner ma confiance. Félicitations pour votre présence au débat, de cette façon plus de canadiens connaîtront vos idées. Vous touchez mes valeurs économiques et votre saine gestion de l’immigration nous permettra de garder un Canada tel que nous le connaissons.

    Merci pour votre bon travail !

    Tom - 2019-10-07 20:13
  • Je viens de voir le débat en anglais, il n'a rien d'un chef ce bernier. Il avait l'air d'une poule pas de tête. Et moi qui voulais voter pour lui, là je sais plus pour qui voter...

    Paul - 2019-10-07 21:22

  • * Aux indécis

    Récemment un de mes amis m'apprends qu'il est bien embêté de savoir pour qui il votera.

    En effet, il connaît fort bien les principaux candidats et ne veut pas
    " trahir ".

    Je me suis permis de lui donner le conseil suivant, à moins d'annuler son vote ce qui, pour moi, n'est pas envisageable:

    - Si j'étais à sa place je voterais pour le parti dont les valeurs se rapprochent le plus des miennes.

    Bonne réflexion !

    Septuagénaire de Québefc - 2019-10-08 09:59
  • Peu importe ce que les médias disent, le Parti Populaire Du Canada à été la recherche #1 sur google canada parmi les parties présent au débat. Le people écoute attentivement.

    Monsieur G - 2019-10-08 12:22
  • En réponse à Monsieur G; moi aussi, quand je connais pas quelque chose, je fais une recherche sur Google. Donc, c' est simplement pcq le PPC n' est pas connu et NON pc qu' il est populaire ou que son chef a bien fait.

    Serge - 2019-10-08 16:34
  • Personnellement, j'ai écouté le débats des chefs en anglais puis en français et je constate que M Bernier est transparent. Je n'aime pas de voir quelqu'un me pelleter des nuages.

    Il a raison sur toute la ligne. Ce n'est pas le temps de générer des déficits quand l'économie roule à fond car cela ne sera vraiment pas drôle en période de récession.

    Il a raison sur toute la ligne. Personne parle des eaux usés rejetés par les grandes villes du pays et seulement des CO2.

    SNC Lavalin doit payer le prix si cette firme est déclaré fautive. Ne pas intervenir dans la décision des tribunaux comme l'a fait son homologue libéral. Un manque de jugement flagrant de la part du chef libéral.

    Je vais vous poser une seule question. Parmi les 6 chefs, quels candidats a le plus d'expérience en politique? La réponse sera facile à donner. C'est M Bernier.



    Payeur de taxes - 2019-10-11 08:34
  • On a la chance en Beauce d'avoir le chef d'un parti qui ose dire les vrais choses et qu'il y a espoir que les choses changent. Ne laisser pas la clic agricole influencer le vote juste par peur de perdre leur petit confort au détriment des autres.

    Go Max - 2019-10-14 06:52