Publicité
19 octobre 2019 - 16:00 | Mis à jour : 21 octobre 2019 - 13:58

Campagne de salissage par le Parti conservateur

Maxime Bernier a tenu un point de presse sur la campagne contre son parti

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Toutes les réactions 4
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Le chef et candidat du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier, a vite réagi aux allégations concernant le Parti conservateur qui aurait embauché la firme Daisy Group pour tenter de discréditer son parti. Cet après-midi, M. Bernier a tenu un point de presse au Centre Caztel à Sainte-Marie où il devait y passer une partie de sa journée pour sa campagne.

À lire également: 
Campagne de salissage : Bernier demande des explications à Lehoux
Adam Veilleux considère déplorables les gestes du Parti conservateur​ 
Une plainte a été déposée au commissaire aux élections fédérales

Le chef beauceron a fait un discours déclarant qu’il avait été profondément « choqué » par ces révélations faites par le Globe and Mail.  

« Cette campagne secrète est une atteinte à l’intégrité de notre processus démocratique », ajoute-t-il.

Pour lui, cela pourrait expliquer entre autres les scandales des derniers mois, les démissions suspectes de candidats et les faux courriels qui concernaient son parti. M. Bernier assure qu’ils prendront tous les moyens à leur disposition afin d’aller au fond de cette histoire. D’ailleurs, la directrice générale du PPC a déjà porté plainte au commissaire aux élections fédérales contre les agissements du Parti conservateur, de M. Kinsella et de sa firme Daisy Group.

De plus, Maxime Bernier, se questionne sur la candidature du candidat du Parti Rhinocéros qui porte le même nom que lui se demandant si cela ne fait pas partie de la même stratégie.

Finalement, pour le chef du PPC : « Cette histoire montre à quel point les vieux partis sont corrompus. C’est le genre de politique sale qui anime le cynisme des Canadiens envers la classe politique. »

Point de presse complet dans la vidéo.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Ça pas de sense!

    Notre devoué député qui doit toujours s se défendre contre les attaques des Ti-Gars qui n’ont pas grand chose à faire....

    Daniel Quirion

    Daniel Quirion - 2019-10-19 17:06
  • Lache pas Maxime!, ca prouve que tu dérange et ce n'est que e début...Tes idées sont révolutionnaires et avant-gardistes

    P.Boulet - 2019-10-19 20:33
  • Il faut élire Bernier pour qu'il puissent continuer à faire de la politique qui dérange... Ça dérange tellement que ces adversaires et les médias le salissent même s'il n'est qu'à 2% dans les sondages!

    Amélie - 2019-10-19 20:33
  • Pauvre petit député, après avoir traité plusieurs de ses concitoyens d’illettré économique, d'habitant et dans un autre dossier d'avoir employé le terme de mentalement instable, le voici qui viens nous jouer le rôle du martyre et de l’opprimé. m. Bernier vous avez souvent tenu des propos méprisants envers des tranches de citoyens, cessez de faire le saint martyre. Pleurons ensemble...

    Paul - 2019-10-20 11:35