Publicité

23 août 2021 - 14:30 | Mis à jour : 14:34

Élections fédérales 2021

Le député sortant de Beauce, Richard Lehoux, lance sa campagne électorale

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Toutes les réactions 6

Le député sortant de Beauce, Richard Lehoux, a procédé aujourd’hui au lancement officiel de sa campagne électorale à la terrasse Richelieu de Saint-Joseph-de-Beauce. C’est devant quelques journalistes que le candidat conservateur a prononcé son discours.

Depuis une semaine, M.Lehoux parcourt la Beauce dans les différents évènements et lieux de la région. Selon ses dires, il a pu constater que les enjeux qu’il défend sont les mêmes que ceux des citoyens beaucerons.

Le manque de main-d’œuvre, le branchement Internet et cellulaire, la qualité de vie des personnes aînées et la défense des agriculteurs, notamment sur la gestion de l’offre sont les principaux points de sa campagne.

Le manque de main-d’œuvre

Richard Lehoux déplore que plusieurs entreprises soient dans l’obligation de refuser des contrats, faute de main-d’œuvre. Il explique que même certaines sont tentées d’aller s’installer aux États-Unis pour pallier à ce problème. Il considère « qu’un bon gouvernement se doit d’agir pour empêcher ça. »

Branchement Internet et cellulaire

La question de l’accès à l’Internet haute vitesse et la connexion cellulaire est un projet qui lui tient à cœur. Déjà, lors de la campagne de 2019, il en parlait et déplore que le gouvernement libéral est mis de brancher tous les Canadiens, d’ici 2030, alors que les conservateurs ont un plan qui permettrait le tout d’ici 2025.

Amélioration de la qualité de vie des personnes aînées

Plusieurs aînées voudraient offrir des heures de travail et pourvoir des postes vacants, mais ils se retrouvent à être pénalisés sur leur fonds de pension. Ainsi, les conservateurs veulent doubler l’allocation canadienne pour les travailleurs jusqu’à concurrence de 2 800 $ par personne et 5 000 $ par famille. Ils mettront sur place la prestation canadienne pour les soins des aînées pour appuyer les aidants naturels. Ce qui représente 200 $ par mois pour chaque Canadien qui vit et prend soin d’un parent âgé de 70 ans et plus.

La gestion de l’offre

Aux dernières élections, la gestion de l’offre avait au cœur de la campagne du conservateur. Son parti s’engage à régler, dans les cent premiers jours d’un éventuel gouvernement conservateur, les indemnisations que les transformateurs attendent toujours. Il défendra la mise en place du projet C-208 qui a pour but le transfert des entreprises familiales en baissant le taux d’imposition.

Un député « fantôme » ?

Certains Beaucerons qualifient Richard Lehoux comme un député « fantôme ». Le candidat se défend en expliquant que malgré les apparences il a été très actif dans les deux dernières années. Pandémie oblige, il était difficile de se promener, rencontrer les gens, sans évènements et avec les restrictions. Toute son équipe et lui, ont répondu aux appels d’inquiétudes des citoyens après la mise en place des différentes mesures sanitaires.

Il rappelle qu’il a également contribué au projet C-208, qui a obtenu jusqu’à la sanction royale et termine en disant qu’ils étaient à leur bureau tous les jours sans exception.

Relance post-pandémie

Le conservateur a fait valoir que le gouvernement libéral n’aurait pas de plan de relance :

« Il y en a qui bâtisse uniquement cette campagne sur la crise, mais n’oublions pas une chose c’est qu’il y aura un après. Et ce après, on doit en parler maintenant. C’est ce que le Parti conservateur propose avec son plan de rétablissement. »

À lire également

Richard Lehoux dépose officiellement sa candidature

Le grand défi de Maxime Bernier: regagner la confiance des Beaucerons

Le conservateur Richard Lehoux est fin prêt pour la campagne électorale

Trudeau déclenche officiellement des élections générales

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • Il sort de sont hibernation?

    steve - 2021-08-23 14:57
  • M. Lehoux, question d'image et de présentation, serait-il possible que vous ayez un conseiller en apparence lorsque vous faites une apparition publique ? Chaque fois que l'on vous voie, vous avez souvent votre chapeau sur la tête. De grâce, faites-vous conseiller sur votre image publique.

    Un partisan - 2021-08-23 17:56
  • Hey mes Amis Beaucerons, concertez vous.
    Afin d, éviter l, électron du très bizarre BERNIER . IL DOIT ÊTRE ""tabletter :: au plus vite.

    Benoit Tremblay - 2021-08-25 10:58
  • Monsieur Lehoux en deux ans qu'avez-vous fait pour faire creuser la rivière avec des fonds du Canada puisque le lit de la rivière est de compétence fédérale. Cela éviterait d'autres tracas a prévoir.En fait,au cours de l'ex mandat du ministre conservateur ,si cela avait été fait nous n'aurions pas eu l'inondation de plusieurs centaines de maisons et les problèmes sociaux des riverains en Beauce .

    Claude dulac - 2021-08-26 05:59
  • Si il l’emporte, ce ne sera pas une victoire convaincante. Je suis agriculteur mais m. Lehoux donne l’impression de s’intéresser qu’aux agriculteurs et aux aînés et c’est dommage.

    Paul - 2021-08-26 10:27
  • aucune demande pour creuser la rivièere chaudiere par lehoux.Aussicompétent que bernier et aussi absent.a-t-il sa résidence prèes de celle de Berrnier a ottawa?

    vrai beauceron - 2021-08-26 11:39