Publicité

15 septembre 2021 - 18:00 | Mis à jour : 17 septembre 2021 - 12:11

Élections fédérales 2021

Le candidat Maxime Bernier en six réponses

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 4

Le jour du scrutin arrive à grands pas pour déterminer qui sera le prochain député de la circonscription fédérale de Beauce. C’est la raison pour laquelle EnBeauce.com a envoyé un questionnaire à chaque candidat, officiellement en lice, afin de mieux les connaître. 

Le second portrait est celui de Maxime Bernier, candidat et chef du Parti populaire du Canada.

1. Décrivez votre parcours professionnel en trois expériences, tout en indiquant votre lieu de résidence et votre âge.

• Gestionnaire à la Banque nationale du Canada et la Commission des valeurs mobilières du Québec

• Vice-président de la compagnie d’assurance Standard Life

• Ministre de l’Industrie et des Affaires étrangères

• Saint-Georges, 58 ans

2. Quelles sont les qualités d'un bon député?

• Faire preuve de leadership tout en étant à l’écoute des gens. 

3. Advenant votre élection, quelles sont vos trois priorités d'action pour la circonscription?

• Être à l’écoute des besoins et demandes de la population et des autorités locales concernant des demandes qui concernent Ottawa et m’en faire le champion. 

• Travailler à mettre fin aux mesures sanitaires injustifiées et retourner à la vie normale. C’est non seulement une priorité pour l’ensemble des Canadiens, mais aussi pour les Beaucerons.

• Travailler à l’adoption de bonnes politiques économiques par le gouvernement fédéral pour éviter que notre pays sombre dans l’endettement pour des générations. C’est non seulement une priorité pour l’ensemble des Canadiens, mais aussi pour les Beaucerons.

4. Quelle est votre position sur le contrôle des armes à feu?

• Prioriser la lutte contre les crimes commis avec des armes obtenus illégalement, tout en respectant les propriétaires légitimes et pacifiques d’armes et en cessant de les harceler avec des restrictions injustifiées.

5. Quelles actions doivent être entreprises pour enrayer la violence faite aux femmes et aussi aux enfants?

C’est une question complexe qui relève essentiellement du gouvernement provincial et non d’Ottawa. 

6. Développement économique ou sauvegarde de l'environnement? Qui a la priorité?

Il n’y a pas de contradiction entre les deux, on n’a pas à prioriser l’un ou l’autre.

À lire également
Le candidat Richard Lehoux en six réponses
Le candidat François Jacques-Côté en six réponses

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Lieu de résidence: St- Georges, Ha ha ha! quel beau mensonge. Tout le monde connaît la vérité que vous résidez dans la région de Montréal depuis plus de 30 ans. Homme honnête?? En tout cas, je n’ai pas confiance en vous. Je suis porté à croire que vous avez une résidence secondaire en Saskatchewan, vous y allez tellement souvent.

    Georges - 2021-09-16 17:58
  • Avons-nous besoin d'un candidat jovialiste pour la Beauce: Il est anti loi 101, anti-quotas pour protéger l'agriculture,contre les mesures sanitaires, imposer les plus riches etc. Bizarre et impensable qu'un candidat de Beauce (qui se dit fier Beauceron) se retrouve en Saskatchewan au lieu d'attendre les résultats avec ses travailleurs d'élection.Sa performance dans le comté aura-t-il comme résultat qu'il obtienne moins de vote que le candidat libéral parachuté de Québec.

    Claude dulac - 2021-09-17 22:01
  • Les réponses de M. Bernier, on sait déjà qu'elles seront ( et elles le sont ) ridicules. J'ai lu, pas de surprises. Plus de 70% des gens d'ici sont vaccinés, ça doit bien raconter quelque chose ça. Et M. Bernier se prétend à l'écoule de la population en attaquant les mesures Gouvernementales visant la Santé Publique. Il fait même des publicités qui sont à l'encontre des décisions du Gouvernement qui doit s'occuper de la Santé ( celui du Québec ) sans se rendre compte qu'ailleurs il prétend défendre les champs de compétence des Provinces.

    Qui dit une chose et son contraire, qui avance des débilités que la communauté Scientifique dément, vision tellement déformée qu'il ne se rend pas compte ( ou prétend ne pas s'en rendre compte ) qu'on doit prioriser un développement économique respectant le plus possible l'environnement.

    On a déjà eu le Parti Rhinocéros qui faisait dans l'absurde, là on a le Parti Populaire du Canada qui fait dans la débilité. Pourquoi pas après tout.

    Dire que ce type est passé à ça ( ça, c'est très peu ) de devenir chef des Conservateurs...

    Alain Poirier - 2021-09-18 05:50
  • En Beauce le conservateur très effacé risque de perdre par la dividion du vote de telle sorte que la lutte se fait entre Solange Thibodeau ,très connu dans l'ensemble de la Beauce,contrairement au candidat d'Otoole car 95% du vote sont gagnés par les qualités du chef.Or, les valses hésitations du chef le disqualifie dans le comté..Est-ce comme dit un ami Bernier se retrouvera après le parachuté libéral.Le dernier clou de son cerceuil;il l'a planté lui-même en ne provoytant pas (pour ce fier beauceron) dans son comté mais en Sakatchewan pour la soirée électorale. Ni fabien,ni Claude,ni Gilles n'auraient commis cette gaffe. Encore moins Édouard Lacroix du Bloc populaire en 1943, alors que le pays traversait la seconde Crise de la conscription

    Claude dulac - 2021-09-18 14:38