Publicité

16 septembre 2021 - 18:00 | Mis à jour : 18 septembre 2021 - 12:43

Élections fédérales 2021

Le candidat François Jacques-Côté en six réponses

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 2

Le jour du scrutin arrive à grands pas pour déterminer qui sera le prochain député de la circonscription fédérale de Beauce. C’est la raison pour laquelle EnBeauce.com a envoyé un questionnaire à chaque candidat, officiellement en lice, afin de mieux les connaître. 

Le troisième portrait est celui de François Jacques-Côté, candidat du Nouveau Parti Démocratique (NPD).

1. Décrivez votre parcours professionnel en trois expériences, tout en indiquant votre lieu de résidence et votre âge.

J'ai étudié en travail social avec spécialisation en dépendances à l'Université Laval. De 2011 à 2020 j'ai travaillé pour le Centre de services scolaires Beauce-Etchemin sur divers postes au secondaire et au primaire.

À l'été 2020 j'ai décidé de faire un changement de carrière en réalisant le peu de débouchés et de progression en éducation. J'oeuvre présentement comme commis en quincaillerie. J'y travaille principalement au service à la clientèle et aux entrepreneurs.

La fibre du social est ma force et c'est là que je peux exploiter mon potentiel.

Cette année, j'ai eu 30 ans et c'est une année particulièrement chargée pour ma famille et moi. En plus des élections, nous sommes en pleines rénovations et nous avons eu notre premier enfant en janvier dernier. Jumelé avec le travail à temps plein, ça roule.

2. Quelles sont les qualités d'un bon député?

Les qualités d'un bon député, à mon avis, c'est d'être ''terre à terre''. De rester proche de la réalité que les gens vivent au quotidien afin de ne pas perdre de vue ses objectifs.

Ensuite, l'écoute. On le voit souvent, certains élus ne font attention qu'a leur base d'électeurs en faisant la sourde oreille aux autres. Pour moi, ça ne passe pas. Un représentant élus doit se montrer à l'écoute de toute sa population. Des désaccords ça arrive, mais on peut travailler sur des compromis.

Finalement, l'humilité. Un bon député doit être humble et savoir reconnaitre qu'il n'a pas toujours raison, qu'il n'a pas toutes les réponses et il doit faire face à ses erreurs avec dignité et modestie.

3. Advenant votre élection, quelles sont vos trois priorités d'action pour la circonscription?

• Le soutien aux entreprises avec accent sur le recrutement et les conditions de travail.

• L'accessibilité aux besoins de bases, dont l'internet et la  téléphonie, partout sur le territoire.

• Renforcer notre capacité à faire face aux imprévus, en passant par le filet social, la résilience de notre économie de région, l'adaptation à un environnement et un monde en changement.

4. Quelle est votre position sur le contrôle des armes à feu?

Une arme d'assaut ou une arme de poing, c'est non nécessaire. Pour la chasse, il y a amplement d'autres choix comme type d'armes.

Pour les collectionneurs et le passe-temps c'est regrettable, je peux le comprendre, mais c'est un risque démesuré pour ce que ça représente.

5. Quelles actions doivent être entreprises pour enrayer la violence faite aux femmes et aussi aux enfants?

Il faut que les ressources de préventions aient le financement nécessaire pour intervenir et éduquer.

Il faut que les conséquences judiciaires déjà en place soient applicables rapidement et facilement.

Le coeur du problème, c'est la santé mentale et l'éducation. Apprendre à demander de l'aide et briser les vieux stéréotypes de gars. Il faut l'enseigner à nos jeunes garçons, il faut aussi le faire au travail.

Un aspect non négligeable de prévention de la violence en général sera d'appliquer des conséquences pour les groupes haineux, les commentaires, les animateurs et autres, qui ne mesurent pas la portée de leur discours en ligne ou dans les médias.

6. Développement économique ou sauvegarde de l'environnement? Qui a la priorité?

Sauvegarde de l'environnement. La clé pour une économie forte et résiliente va passer par l'environnement, c'est un fait.

On a des froids plus intenses, des vagues de chaleur plus longues. Trop peu de précipitations ou trop en un coup.

Il faut adapter et maximiser. Des solutions de chauffage et de climatisation abordables et intelligentes. Des constructions éco-énergétiques, penser le recyclage de l'eau, comment protéger les cultures en respectant le rythme de régénérations des sols, etc.

À lire également
Le candidat Richard Lehoux en six réponses
Le candidat Maxime Bernier en six réponses

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • N'importe qui sauf Lehoux

    Sophie - 2021-09-17 23:45
  • Le chef du parti compte pôur 95% pour faire élire un candidat.pour se faire élire en Ontario Signh se prononce contre la laicité des fonctionnaires supporté a 80% des Québécois. Se faire élire avec des engagement aussi loufoques que Bernier

    Claude Dulac - 2021-09-18 10:38