Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 décembre 2017 - 09:44 | Mis à jour : 17 décembre 2017 - 18:16

LE SAVIEZ-VOUS ? | Rouler sans pneus d'hiver au-delà du 15 décembre pourrait s'avérer coûteux

Amélie Carrier

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier

Au Québec, les usagers de la route qui conduisent certaines classes de véhicules doivent obligatoirement se munir de pneus d'hiver du 15 décembre au 15 mars inclusivement. La date butoire pour se conformer à ce règlement étant avant-hier, le vendredi 15 décembre 2017, EnBeauce.com rappelle aujourd'hui à ses lecteurs quelques conseils à ce sujet pour leur éviter de mauvaises surprises.

À lire également :

Tel que décrit dans le Règlement sur l’utilisation de pneus conçus spécifiquement pour la conduite hivernale, publié dans la Gazette officielle du Québec du 1er octobre 2008 auquel réfère l'article 440.1 du Code de la sécurité routière et selon CAA-Québec, de décembre à mars, « tous les pneus dont un taxi ou un véhicule est muni doivent être conçus spécifiquement pour la conduite hivernale ».

L'obligation s'applique non seulement à tous les véhicules de promenade immatriculés au Québec, mais aussi à ceux qui sont offerts en location au Québec ainsi qu'aux cyclomoteurs et aux motocyclettes.

CAA-Québec explique également sur son site Web que « des amendes variant entre 200 et 300 $ seront imposées à ceux et celles qui contreviennent à ce règlement, mais qu’aucun point d’inaptitude n’est associé à ce type d’infraction. »

Selon les capsules-conseils de CAA-Québec, les pneus à crampons sont quant à eux toujours permis du 15 octobre au 1er mai de chaque année, car ils ne font pas l’objet du Règlement sur l’utilisation de pneus conçus spécifiquement pour la conduite hivernale cité ci-haut.

Il n'y a toutefois pas que les pneus d'hiver qui peuvent être l'objet d'une infraction et faire en sorte que le propriétaire d'un véhicule soit passible d'une amende.

La Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) explique de son côté que « lorsque la visibilité d'un véhicule est réduite par une accumulation de neige, de glace ou de buée, un agent de la paix peut remettre à son conducteur une amende de 100 $ à 200 $, plus les frais, et exiger que le véhicule — dont le pare-brise, les phares, les feux et les réflecteurs — soit nettoyé avant qu'il reprenne sa route. »

La SAAQ indique sur son site Internet que les points importants à vérifier sur son véhicule avant la période hivernale sont les suivants :

  • Fonctionnement des essuie-glaces et du système de chauffage et de dégivrage
  • Niveau de lave-glace
  • Liquide des freins, de la servodirection
  • Antigel
  • Huile à moteur et huile à transmission
  • Pneus, y compris le pneu de secours
  • Systèmes électriques et d'allumage
  • État des phares, des clignotants, des feux de détresse et du klaxon
  • Courroies, freins, batterie et alternateur

Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports recommande aux usagers de la route de faire  « une bonne mise au point avant de commencer la saison froide, pour rouler en toute sécurité durant l'hiver ».

 

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.