Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 mai 2018 - 15:55 | Mis à jour : 11 mai 2018 - 07:25

Les agresseurs de la 156e Rue sont identifiés et accusés

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Toutes les réactions 7

Cet avant-midi, au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce, le juge de la Cour du Québec Hubert Couture a accusé Yannick Gagné-Drouin et Maverick Paquet dans l'affaire de l'agression nocturne qui est survenue à Saint-Georges le 7 mai dernier.

À lire également :

Ils ont été accusés de complot afin de s’introduire par effraction dans une résidence, d’introduction par effraction, d’avoir infligé des lésions corporelles à la victime, de voies de fait armées, de port d’arme dans un dessein dangereux et d’avoir porté un masque dans l’intention de commettre un crime.

Les deux jeunes hommes, respectivement âgés de 20 ans et de 18 ans, devront toutefois revenir en cour le lundi 14 mai. D'ici là, ils demeurent détenus.

Ils ont été arrêtés hier, le mercredi 9 mai. 

Rappelons que dans la nuit du 7 mai, vers 1 h, les deux agresseurs sont entrés dans la résidence d'un quadragénaire, située dans la 156e Rue à Saint-Georges, et l'ont tabassé de manière sauvage avant de quitter les lieux. Ils ont utilisé un objet contondant.

 

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à scoop@enbeauce.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

7 réactionsCommentaire(s)
  • Oufff les 2 noms.. pas surprenant de lire ça aujourd'hui

    Sans commentaires

    Un citoyen - 2018-05-10 16:32
  • Maudite belle génération c'est quoi qui leur passes au jeunes aujourd'hui...??

    Daniel - 2018-05-10 17:25
  • ....prison a vie , poser vous meme pas de question . Des jeune malade sans cervelle faut pas que ca reste en liberté.

    j'en revient pas - 2018-05-10 19:57
  • Le mal de vivre est partout dans le monde; on est tous égarés, pas de berger pour nous ramener à une voie saine. On ne sait plus où on s'en va après cette vie donc ça donne ça. Il y a un moyen mais on ne veut pas du remède, ça fait que la maladie s'infiltre.

    Alex Thibodeau - 2018-05-10 20:40
  • cela ne fait que commencer attendez que le pot soit legaliser cela va aitre beau avoir quand il n auront pas d argent dans leur poche ou pensez vous que les jeunes vont aller s,en chercher trouver leur un emploi obliger leur de travailler couper l aide sociale vous en faite une generation de paresseur et de lache qui vont s attaquer on plus demunie vous venez d en avoir la preuve AUCUNE PITIE pour se genre d individu la generation d aujour dhui est a plaindre ils sont mal parti,ils ne veulent pas travailler mais avoir tout gratuits dans la bouche sans faire aucune effort.maudite belle generation future.

    daisy - 2018-05-11 08:36
  • Je trouve ça correct de dire leurs noms et de nous les montrer ,de cette façon on va pouvoir s'en méfier et tout le monde va les reconnaître.Au lieu de les mettre en prison où nous payons tout pour eux je les condamnerais à travailler dans des endroits pour les plus démunis comme la Saint-Vincent de Paul mais sans salaire où encore pour la ville pendant une bonne dizaine d'années sous surveillance , de cette manière ils apprendraient à réfléchir avant d'agir.Voilà mon opinion !!!! .

    Diane - 2018-05-12 08:43
  • @Diane : ben oui ma belle Diane du bénévolat pendant 10 ans lol... si ta rien de plus intelligent à dire... dit rien. Le Québec est pro-réhabilitation de toute façon ces jeunes auront besoin de travailler en sortant et ça sera déja difficile pour eux de se trouver un travail maintenant que leurs noms et photos sont publiques.

    Lolation - 2018-05-13 09:53