Publicité
8 janvier 2020 - 08:30 | Mis à jour : 13:06

Comparution du suspect

Le « coupeur de cheveux » Michaël Roy aurait fait 35 nouvelles victimes

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Selon un reportage de TVA Nouvelles, Michaël Roy, de Sainte-Marie qui avait été arrêté le 19 octobre dernier, pour avoir coupé des cheveux d’adolescente dans la rue à des fins sexuelles s'est présenté à nouveau devant la cour du Palais de justice de Saint-Joseph hier. En plus de 34 nouveaux chefs d’accusation, ce sont 35 nouvelles victimes qui se sont ajoutées aux deux premières qui l’avaient dénoncé.

Toutes les victimes viendraient de Sainte-Marie et ont porté plainte après avoir vu l’histoire dans les médias. Lors de la première comparution en octobre de Michaël Roy, les accusations avaient été faites par une jeune fille de 11 ans et une autre de 16 ans.

On retrouve au dossier du suspect, entre autres, des accusations d’harcèlement criminel, d’attouchements et d’agressions sexuelles. Selon TVA Nouvelles, l’homme aurait quelques limitations intellectuelles. De plus, il aurait agi pendant une période d’une dizaine d’années, mais la plupart des gestes ont été commis en 2018 et 2019.

Michaël Roy doit revenir en cour aujourd’hui pour sa remise en liberté sous certaines conditions strictes.

À lire également : Un homme de Sainte-Marie aurait coupé des cheveux de mineures dans la rue

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.