Publicité

5 mars 2021 - 06:00

Scène policière

Vols de motoneiges en Nouvelle-Beauce

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Au moins deux vols de motoneiges ont été signalés aux policiers du centre de services de Sainte-Marie, pour le territoire de la Nouvelle-Beauce, au cours de la semaine passée.

Entre le 20 février et le 21 février, une motoneige, Bombardier Grand Touring 500 1999 de couleur bleue avec des autocollants SKIDOO X de couleur jaune et TY moteur BRP performance, a été volée à Saint-Bernard.

Elle était immobilisée sous un abri situé à l’arrière de la résidence. Le dossier est présentement sous enquête.

Qui plus est, une introduction par effraction et un autre vol de motoneige sont survenus à Saint-Lambert le 23 février, vers 11h45. La motoneige, Polaris 2020 modèle S20 EL est noire avec des skis rouges.

Le dossier est présentement sous enquête.

Quinze minutes plus tard le même jour, les policiers de la MRC de la Nouvelle-Beauce ont reçu un appel pour une introduction par effraction en cours sur la rue des Peupliers à Sainte-Marie.

Une fois sur place, les policiers ont procédé à l'arrestation d'un homme de 46 ans de Montréal qui se trouvait sur les lieux.

L’enquête tend à démontrer qu’il serait relié à d’autres dossiers introduction par effraction et vol commis la même journée dans le secteur de Saint-Georges.

L’individu a été gardé jusqu’à sa comparution.

Capacités affaiblies
Les policiers du Centre de services de Sainte-Marie ont été appelés le 26 février, vers 18 h, pour une collision survenue à l’intersection de la Rue du Pont et de la sortie de l’autoroute 73 Sud à Saint-Lambert-de-Lauzon.

Le conducteur, un homme de 36 ans de Sainte-Claire, a été arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool après avoir échoué le test de l’appareil de détection approuvé (ADA).

Ce dernier a été amené au poste de police où il a soufflé plus de deux fois la limite permise par la loi à l’éthylomètre.

Son permis de conduire a été suspendu pour une période de 90 jours et son véhicule saisi 30 jours. Ce dernier a été libéré par citation à comparaitre.

Interventions de sécurité routière
Au cours de la dernière semaine, les policiers ont réalisé 39 opérations en sécurité routière dans les zones scolaires et 13 opérations « Transpec » pour le respect des transports scolaires.

Ces opérations ont permis de vérifier 99 véhicules et sept autobus.

Au total, cinq constats ont été émis pour excès de vitesse, sept constats pour des infractions autres, ainsi que deux avertissements.

Aussi, les policiers ont réalisé cinq opérations « Impact », ciblant principalement la vitesse, le port de la ceinture de sécurité ainsi que l’utilisation du téléphone cellulaire au volant.

Lors de ces opérations, il y a eu émission de 26 constats d’infraction pour la vitesse, 4 constats pour le non-port de la ceinture de sécurité, trois constats pour l’utilisation du téléphone cellulaire, ainsi que quatre constats pour des infractions autres.

Police de proximité
Au niveau de la prévention, les sept groupes d’étudiants de secondaire 3 de la polyvalente Benoît-Vachon ont reçu une conférence sur le cannabis ainsi que les lois et leur application sur le sujet.

Une intervenante en toxicomanie était également présente lors des conférences.

Enfin, une conférence portant sur le consentement sexuel a été diffusée à un groupe d’étudiants de secondaire 2 de la polyvalente, et ce, en collaboration avec l’animatrice de vie communautaire.

À lire également
Mars est le mois de la prévention de la fraude

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.