X
Rechercher
Publicité

Délits de nature sexuelle

Procès de Jean-François Asselin : deux nouvelles plaignantes

durée 14h30
13 mai 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture :

1 minute

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Jean-François Asselin, résident de La Guadeloupe, accusé de plusieurs délits de nature sexuelle, comparaissait à nouveau ce matin au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce.

L’homme de 38 ans avait déjà une interdiction de communiquer avec quatre plaignantes, mais depuis le 10 mars, deux autres femmes se sont ajoutées à la poursuite. C’est pourquoi, la cour a ordonné, aujourd’hui, qu’Asselin n’ait aucun contact quelque ce soit durant sa détention avec les supposées nouvelles victimes, en plus des autres.

Rappelons que le 10 mars, il avait été convenu de repousser la date de comparution pour décider de l’orientation que prendrait le dossier, mais avec l’accumulation de nouvelles accusations, le juge considérait qu’il était préférable de laisser le temps aux deux parties d’établir un portrait complet du dossier. Il avait renoncé à sa remise en liberté. 

De plus, toute la preuve a été remise et est complète pouvant finalement continuer les procédures. La prochaine date de comparution est le 26 mai. 

Retour sur les faits
La première victime qui a fait une plainte avait rencontré Jean-François Asselin par les réseaux sociaux. Ils se sont rencontrés à Trois-Rivières, mais elle s'est retrouvée séquestrée, violentée, agressée sexuellement et menacée pendant plusieurs jours. 

Au total, pour cette seule victime, il se retrouve avec huit chefs d'accusation.  

À lire également : 
Délits de nature sexuelle: Jean-François Asselin renonce à sa remise en liberté

Agression sexuelle: le dossier s'alourdit pour Jean-François Asselin

Délits de nature sexuelle: de nouvelles accusations portées contre Jean-François Asselin

 

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


13 mai 2022

Reconnaissance faciale: Ottawa souhaite le rejet d'une action collective

Le gouvernement fédéral demande à un juge de rejeter la demande d’une photographe québécoise qui souhaite faire autoriser une action collective, impliquant possiblement des millions de personnes, concernant l’utilisation par la GRC d’un outil controversé de reconnaissance faciale. Dans une soumission à la Cour fédérale, les avocats du ...

3 mai 2022

Le palais de justice de Lac-Mégantic spécialisé en matière de violence sexuelle et de violence conjugale

Le palais de justice de Lac-Mégantic se trouve parmi les cinq prochains districts dans lesquels seront déployés les projets pilotes de tribunal spécialisé en matière de violence sexuelle et de violence conjugale.  Les quatre autres établissements cités dans l'annonce faite par le ministre de la Justice et procureur général du Québec, Simon ...

27 avril 2022

Jugé pour exhibitionnisme, Maurice Jobin devra respecter 18 mois de probation

Jugé pour exhibitionnisme, Maurice Jobin devra respecter une période de probation de 18 mois et être suivi pendant une année. C'est ce qui a été décidé par le juge Alain Morand, lors de son passage en Cour aujourd'hui au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce. Ce dernier a pris en compte le fait que l'accusé est passé 36 jours en prison, ...