Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Entrevue vidéo EnBeauce.com

«Réalisons Beauceville autrement»: on veut entendre la population, dit Serge Vallée

durée 18h00
18 janvier 2024
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Voir la galerie de photos

« Une ville appartient à ses citoyens. On veut que les décisions qui seront prises par le conseil municipal pour l'avenir de Beauceville soient en concordance avec les besoins et les désirs de la population. Et cette population, on veut l'entendre. »

Voilà essentiellement le principal message livré par le directeur général de Beauceville, Serge Vallée, en entrevue vidéo accordé à EnBeauce.com.

L'entretien s'est tenue à quelques jours du début des étapes de consultations publiques sur le réaménagement de la municipalité, qui se dérouleront cet hiver.

En effet, le premier de trois cafés-causeries sur le grand thème Réalisons Beauceville autrement, aura lieu mardi prochain, 23 janvier. Cette soirée portera sur les études en cours à Beauceville (six au total) qui ont permis de recueillir un maximum d’informations sur les infrastructures et le territoire. Ces données vont établir les fondations du plan de revitalisation.

« Considérant la configuration de la ville, on peut pas s'embarquer dans n'importe lequel type de développement si on ne connaît pas notre territoire. Particulièrement avec celui qu'on a ici! », de faire remarquer le directeur général, pour expliquer le pourquoi des études.

La revitalisation devra aussi tenir compte de la nouvelle cartographie des zones inondables que doit rendre publique le gouvernement du Québec, quelque part en 2024.

La seconde rencontre du 13 février traitera du réaménagement des secteurs inondables et du boulevard Renault. On y présentera notamment des exemples d'autres municipalités qui se sont réinventées.

Enfin, la consultation du 12 mars abordera le développement de Beauceville Est et Ouest pour réfléchir aux nouveaux développements hors des zones inondables, avec une présentation des meilleures pratiques urbanistiques.

Les trois rencontres se dérouleront toutes à la salle des Chevaliers de Colomb (463, boulevard Renault), de 18 h 30 à 20 h, aux dates mentionnées qui sont un mardi.

Les personnes intéressées à participer à un ou plusieurs cafés-causeries peuvent s’inscrire via la page Internet (www.ville.beauceville.qc.ca) ou en cliquant directement ici. De même, toutes les informations divulguées dans le cadre de ces démarches seront présentées en intégralité sur le site internet de la Ville de Beauceville, et partagées également via la page Facebook municipale.  Tout citoyen qui désire demeurer informé par rapport à ces démarches peut le faire en transmettant ses coordonnées à l'hôtel de ville ([email protected] ou 418 774-9137, poste 1501).

Écoutez l'intégrale de l'entrevue vidéo avec le directeur général de la Ville de Beauceville, Serge Vallée.

À lire également

Trois cafés-causeries pour «Réaliser Beauceville autrement»

Six études pour repenser «le coeur urbain» de Beauceville

Beauceville: 500 000 $ pour le Quartier de la débâcle

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Fonds culturel en Nouvelle-Beauce: 15 000 $ disponibles

Dans le cadre de sa première entente de développement culturel avec le gouvernement du Québec, la MRC de La Nouvelle-Beauce rendra disponible une enveloppe de 15 000 $ pour l'année 2024. L'appel de projets du Fonds culturel, qui sera bientôt lancé, vise à soutenir financièrement les projets à vocation culturelle, artistique et patrimoniale, ...

21 février 2024

Le projet de logements toujours prévu sur le site du Motel Royal

La projet de construction d'un édifice à logements sur le site du Motel Royal de Beauceville est toujours dans le plan de match des propriétaires de l'endroit. C'est ce qu'a confirmé le co-propriétaire, Carol Bolduc, lors d'un entretien téléphonique ce matin avec EnBeauce.com. Même que le projet d'origine a pris du galon, passant de 12 à 14 ...

21 février 2024

Saint-Georges: les employés des loisirs et de la culture adoptent un mandat de grève générale illimitée

Réunis en assemblée générale mardi, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs municipaux de la Ville de Saint-Georges – CSN, qui représente les salarié-es du service des loisirs et de la culture, ont adopté un mandat de grève générale illimitée à 96%. Un avis de grève pour le 2 mars vient d’ailleurs d’être envoyé au ministère du ...