Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
18 juin 2018 - 11:56 | Mis à jour : 20:44

Maxime Bernier garde le cap et sera candidat à l'élection de 2019

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Toutes les réactions 4

À la suite de sa rétrogradation du 12 juin dernier, où il a été démis de ses fonctions de critique du cabinet fantôme des conservateurs en matière d'Innovation, de Sciences et de Développement économique par le chef, Andrew Scheer, le député de Beauce affirme se sentir « beaucoup mieux que mardi dernier ». EnBeauce.com s'est entretenu avec Maxime Bernier lors d'un entretien téléphonique.

Après la rétrogradation

Le député de Beauce est conscient qu'il a subi une rétrogradation, mais accepte la décision du chef du Parti conservateur du Canada (PCC), Andrew Scheer. M. Bernier est contre la gestion de l'offre au Canada, mais son parti appuie officiellement ce système qu'il a qualifié de « cartel ».  Selon lui, c'est bien la raison pour laquelle il a été exclu du cabinet fantôme de son parti. Sans surprise, nous dira-t-on. À cause de cette « taxe régressive », les gens paient le double du prix, a-t-il fait valoir. Le député beauceron est le seul à être défavorable à ce système à la Chambre des communes.

Maintenant, il souhaite continuer à faire valoir son point de vue au sein du caucus conservateur, dont il est toujours membre, et travailler à l'augmentation du nombre de députés conservateurs en vue de l'élection de 2019. « Le Québec va être un élément important lors de cette élection », a-t-il dit.

« Je suis un fier député conservateur. Je suis le candidat conservateur déclaré en Beauce », a réaffirmé Maxime Bernier au sujet de la prochaine élection en 2019.

Sur le leadership d'Andrew Scheer

Bien qu'il ait une position différente de celle de son chef relativement au système de gestion de l'offre, M. Bernier a vanté son travail. Selon lui, le chef conservateur a réussi à bien se faire connaître au Québec, notamment lors de passage à l'émission Tout le monde en parle. Ce qui, on en conviendra, constituait un défi de taille. Andrew Scheer a aussi été capable d'attirer des candidats de qualité au sein des troupes conservatrices, à commencer par Richard Martel, le candidat du parti pour l'élection partielle dans Chicoutimi - Le Fjord. Rappelons au passage que le point culminant de cette élection aura lieu ce soir, alors que le vainqueur de la course sera élu.

Les 400 militants qui ont participé au conseil national du PCC, qui s'est tenu à Saint-Hyacinthe les 12 et 13 mai derniers, témoignent du regain de succès envers le parti et du succès grandissant de son chef, selon le député de Beauce.

Sur Justin Trudeau et la direction actuelle du Canada

« Justin Trudeau a plusieurs prises à son actif, si je peux m'exprimer ainsi », a dit le député de Beauce. Ce dernier reproche surtout au chef du gouvernement canadien son manque de transparence et sa mauvaise gestion de l'économie. En effet, en campagne électorale, le Parti libéral du Canada (PLC) avait promis qu'il présenterait seulement trois budgets déficitaires afin d'investir massivement dans l'économie canadienne. L'équilibre budgétaire devait être atteint pour l'année 2019-2020. Au bout du compte, l'équilibre budgétaire, qui est « reporté aux calendes grecques », aura été le grand absent de la politique économique menée par le gouvernement Trudeau. « On endette les générations futures », a affirmé le Beauceron.

En matière de légalisation du cannabis, Maxime Bernier a voté contre le projet de loi C-45 en première lecture. Le député de Beauce aurait préféré que la substance illicite soit décriminalisée plutôt que légalisée. Il croit aussi que le point de vue du Québec dans ce dossier devrait être pris en compte (loi 157) et que les provinces le désirant devraient pouvoir interdire la culture à domicile, ce que le gouvernement refuse toujours pour l'instant.

***

Vendredi dernier, Maxime Bernier a envoyé un courriel à ses partisans pour leur demander s'il avait toujours leur appui. En 24 heures, il a reçu 30 000 $ de leur part afin de rembourser la dette accumulée lors de sa participation à la course à la direction du Parti conservateur du Canada, qui s'est conclue l'an dernier.

À lire également :

 

 

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Lâche pas Maxime! c'est pas la petite minorité des agriculteurs et leur mafia qui feront peur à un gars comme toi. De toute façon leur système achève, le monde sont écoeuré de payer les produits laitiers le double plus cher pour protéger les fermes. Vive le libre marché!

    Tanné - 2018-06-18 16:05
  • Mauvaise nouvelle pour les beauceron ca ............

    Robert - 2018-06-18 18:24
  • « Je suis un fier député conservateur. Je suis le candidat conservateur déclaré en Beauce », a réaffirmé Maxime Bernier au sujet de la prochaine élection en 2019.

    Fait en Catimini et plus d'un an et demi à l'avance. Du jamais vu. Je suis membre conservateur et je n'ai jamais été informé que l'investiture était ouverte dans la circonscription de Beauce pour 2019, j'en ai été informé une fois couronné. Très déçu de mon parti. Sans doute qu'ils avaient peur que quelqu'un vienne se présenter à l'investiture, ça aurait été intéressant. Le comité de circonscription c'est comporté en hypocrite et en magouilleur pour faire passer Bernier. Maxime faux conservateur, manque de courage. La honte de la Beauce.

    Paul C. - 2018-06-18 20:05
  • Peut pas croire que les beauceron vont voter pour ???
    Ont n'aura tout vue ...

    Aveuglé solide - 2018-06-18 20:25