Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

PANDÉMIE COVID-19

De l'aide supplémentaire des Forces armées canadiennes au Québec

durée 12h00
19 avril 2020
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Gabrielle Denoncourt
email
Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Ce matin, le premier ministre du Canada a fait un bilan des dernières semaines et a annoncé qu’aujourd’hui le gouvernement avait accepté d’envoyer d’autres Rangers au Québec pour aider entre autres dans les communautés autochtones et dans les CHSLD. 

Ainsi, des militaires formés pour offrir des soins médicaux iront au Nunavik, en Basse-Côte-Nord et deux autres communautés autochtones dans le Nord du Québec. Ils iront prêter main-forte dans les CHSLD qui manque de personnel et qui vivent une situation difficile à gérer.  

Création d’un groupe consultatif 

Cette semaine, il y a eu la création d’un groupe consultatif sur la COVID-19 en matière de handicap pour s’assurer de trouver des moyens pour offrir un accès équitable aux soins et à l’information en plus d’aider financièrement les groupes plus vulnérables.

Des chiffres encourageants 

Le premier ministre a voulu se montrer optimiste, mais en restant réaliste en parlant de la situation au pays. 

« Les chiffres indiquent que nous allons dans la bonne direction. Donc, on doit continuer à rester chez nous et d’être prudent. Ensemble on va passer à travers. Cela dit même si l’on souligne certaines tendances encourageantes, on ne va pas se compter des histoires à travers le pays des milliers de famille vivent des moments atroces, des moments déchirants à cause de cette pandémie. » 

Semaine du bénévolat

Nous débutons la semaine du bénévolat et en ce temps de crise, les bénévoles sont encore plus essentiels. La population est invitée à continuer à donner leur nom pour aider dans les différents organismes de leur région. M. Trudeau s’est adressé aux enfants en leur disant qu’eux aussi peuvent faire leur part.

« Vous pouvez aussi aider vos parents à faire le ménage, la cuisine, aider vos frères et sœurs à faire leurs travaux scolaires, communiquer avec vos familles et vos proches par visioconférence. Jeunes et moins jeunes peuvent avoir un impact. »

Aucune entente pour le retour à la Chambre des communes 

Normalement, les 338 députés qui siègent à la Chambre des communes sont appelés à revenir demain à Ottawa pour recommencer les travaux parlementaires. Le gouvernement libéral considère qu’il est impensable de faire revenir tout le monde et propose de faire une séance en groupe réduit et deux séances à distance par semaine. Par contre, l’opposition officielle n’est pas favorable à cette mesure réclamant trois séances en groupe réduit en personne par semaine. Aucune entente n’a toujours été conclue pour le moment.   

Bilan au Canada 

On compte 33 951 cas, 1529 morts et 11 554 personnes rétablies. 

À lire également : 

Ottawa élargit son programme de prêt garanti aux entreprises
Justin Trudeau annonce une nouvelle série de programmes d'aide
La frontière entre le Canada et les États-Unis restera fermée encore 30 jours

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 10h00

Élections: les Canadiens inquiets face à l’intelligence artificielle

Plus de 80 % des Canadiens sont inquiets des conséquences que pourrait avoir l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) dans un contexte d’élections, selon un récent sondage. Une inquiétude compréhensible, disent des experts. «C'est une inquiétude qu'il est raisonnable d'avoir aujourd'hui par rapport aux progrès de l'intelligence ...

15 juillet 2024

Les 13 premiers ministres des provinces et territoires se rencontrent à Halifax

Les premiers ministres du Canada seront à Halifax lundi pour entamer trois jours de réunions dans la capitale de la Nouvelle-Écosse. Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Tim Houston, qui est l'actuel président du Conseil de la fédération, accueillera l'événement au centre-ville. M. Houston a déclaré aux journalistes après une réunion du ...

12 juillet 2024

Impasse dans les négos de la FIQ; moyens de pression plus lourds en septembre

La FIQ constate «l'impasse» dans ses négociations avec Québec. Elle envisage de recourir de nouveau à des moyens de pression plus lourds, incluant la grève, dès le mois de septembre. La Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ), qui représente 80 000 infirmières, infirmières auxiliaires et autres professionnelles en soins, a tenu cette ...