Publicité
8 mars 2019 - 08:30

L’économie sociale aux quatre coins de la région

Beauce-Sartigan : la solidaire

La Beauce est reconnue pour sa fibre entrepreneuriale. Dans la MRC de Beauce-Sartigan, les entreprises d’économie sociale emploient près de 800 travailleurs. Au beau milieu d’une région où les entreprises privées sont nombreuses, l’économie sociale travaille de pair avec le privé pour faire briller le milieu.

Des entrepreneurs uniques

Malgré ce grand bassin d’entreprises privées, les entrepreneurs en économie sociale de Beauce-Sartigan se considèrent au même niveau que les gestionnaires du privé, mais avec une vocation différente. « Nous ne sommes pas des entrepreneurs que dans les affaires, nous sommes des entrepreneurs avec une mission sociale, c’est différent, mais c’est ça qui fait en sorte qu’on tient ce genre d’entreprise », explique Céline Samson, directrice générale de la Ressourcerie de Beauce-Sartigan.

La Ressourcerie de Beauce-Sartigan recueille les dons de la communauté pour les revendre à des prix abordables. – Crédit photo : AB

 

Sarah Rodrigue, directrice générale de la Corporation de Développement Communautaire Beauce-Etchemins (CDCBE), explique : « C’est un modèle très inspirant et motivant. C’est un levier alternatif intéressant qui comble des besoins sociaux et environnementaux d’une communauté ».

Une motivation à tout casser

L’économie sociale est essentielle dans la région de Beauce-Sartigan, c’est pourquoi la CDCBE ou le Conseil Économique de Beauce (CEB) soutiennent ces entreprises. « Il faut appuyer ces entreprises pour qu’elles maintiennent leurs services à peu de coûts à une clientèle qui ne pourrait se l’offrir autrement », affirme Lynda Aubé, agente de développement économique au CEB.

« On se rend compte qu’on a beaucoup de référencements de médecins, beaucoup de personnes ont besoin de nos services et qu’ils ne pourraient y avoir accès autrement. On cherche à engager de plus en plus de professionnels pour offrir des services accessibles » explique Joannie Demers, adjointe à la direction et responsable des communications au Pavillon du Cœur Beauce-Etchemin.

Pour madame Samson et Denise Bilodeau, présidente de la Ressourcerie Beauce-Sartigan, la motivation se trouve dans l’attachement qu’elles ont pour la mission.

 

Des impacts importants pour la communauté

Madame Aubé du CEB affirme que l'on constate les impacts sur la communauté sous un format qui « complète les services offerts par les services publics déjà en place. De plus, la demande de la communauté est grandissante. »

La Ressourcerie vient en aide à plusieurs citoyens sous différentes formes, que ce soit en offrant des biens et des vêtements à prix modiques, mais aussi lors d’événements tragiques comme des feux de domiciles. Les organismes font appel à la Ressourcerie et l’entreprise offre gratuitement des biens à ces gens dans le besoin, toujours sous le couvert de l’anonymat.

La force de l’économie sociale dans la région de Beauce-Sartigan

Sa diversité, c’est ce qui fait que l’économie sociale perdure dans la MRC. Sarah Rodrigue renchérit en ajoutant que « c’est ce qui fait que les entreprises d’économie sociale répondent à des besoins divers, survivent et grandissent dans le temps ».

Les entreprises d’économie sociale font concorder leur mission avec les besoins de la communauté, c’est ainsi qu’elles s’adaptent et assurent leur pérennité.

Cette chronique a été réalisée par la Table régionale d’économie sociale de Chaudière-Appalaches (TRÉSCA). La TRÉSCA a pour mission de promouvoir l’économie sociale, de soutenir le développement des entreprises collectives et en favoriser l'émergence en Chaudière-Appalaches. Pour lire toutes les chroniques, rendez-vous au www.tresca.ca

 

Lire également :

La Nouvelle-Beauce : l’inclusive

Robert-Cliche : la mobilisée

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.