Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 mai 2018 - 15:59 | Mis à jour : 9 mai 2018 - 08:11

Le restaurant Le Bec Fin s’implique pour la réadaptation en déficience physique

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Au cours des prochaines semaines, le restaurant Le Bec Fin de Saint-Georges recueillera des dons auprès de sa clientèle pour faire l’achat d’un pousse-seringue pour l’Unité de réadaptation fonctionnelle intensive (URFI) de Beauceville.

À lire également :

Dans le cadre de la campagne Un don du cœur !, dont l’objectif est d’amasser des dons pour faire l’achat d’équipements médicaux, la Fondation du Centre de réadaptation en déficience physique Chaudière-Appalaches (CRDP-CA) est heureuse d’annoncer l’implication de madame Nathalie Groleau et de monsieur Luc Roy, copropriétaires du restaurant Le Bec Fin, dans cette activité de levée de fonds.

« Il nous fait plaisir d’apporter notre soutien à la réadaptation en déficience physique en amassant des dons pour permettre à la Fondation du CRDP-CA de faire l’achat d’un pousse-seringue pour l’URFI de Beauceville », soulignent les restaurateurs. 

Pour atteindre cet objectif, soit amasser 2 000 $, le personnel du Bec Fin sollicitera la générosité de la clientèle en l’invitant à faire un don à la Fondation du CRDP-CA. En reconnaissance d’un don de 3 $, les clients recevront un délicieux cœur en chocolat Belge fabriqué par la chocolaterie Le Vieux Grenier de Saint-Georges ou deux cœurs pour un don de 5 $.

Clientèle du CRDP-CA de l'URFI de Beauceville

Le CRDP-CA est un établissement de santé de deuxième ligne du Centre intégré de santé et des services sociaux Chaudière-Appalaches (CISSS-CA). L’établissement du CRDP-CA, point de service de Beauceville, offre des services de réadaptation en déficiences physique à toute la population, hommes, femmes et enfants, des MRC de la Nouvelle-Beauce, de Robert-Cliche, de Beauce-Sartigan, des Appalaches et des Etchemins, soit à plus de 170 000 personnes vivant dans 64 villes de la Chaudière-Appalaches.

Les clients de l’URFI de Beauceville sont des personnes qui, à cause de différentes pathologies comme un ACV, une amputation, un traumatisme crânien, etc., doivent séjourner au point de service de Beauceville parfois durant plusieurs mois pour obtenir de multiples services de réadaptation en déficience physique afin d’améliorer les séquelles laissées par leur traumatisme.  

Pousse-seringue : les bénéfices

L’acquisition d’un pousse-seringue permettra au personnel de l’URFI de Beauceville  d’administrer des antibiotiques intraveineux aux patients. Le pousse-seringue est aussi le seul équipement médical qui rend possible la préservation des antibiotiques. Il permet également de réduire le temps d’injection au patient, ce qui rend l’intervention plus rapide et moins douloureuse.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.