X
Rechercher
Publicité

L’athlète de Saint-Prosper se classe en 7e position de sa catégorie

Ironman : Simon LeBlanc est le meilleur Canadien aux championnats du monde

durée 18h00
16 octobre 2019
Maude Ouellet
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Maude Ouellet, Journaliste
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante

Voir la galerie de photos

L’athlète de Saint-Prosper, Simon LeBlanc, a livré une performance qui tient de l’exploit lors des championnats du monde d’Ironman qui avaient lieu à Kailua-Kona le 12 octobre dernier. Il s’est retrouvé en 7e position du classement des 25-29 ans, soit la meilleure performance d’un Canadien dans cette catégorie. 

À lire également : 
Simon LeBlanc s’est qualifié pour les championnats du monde d’Ironman à Hawaï
Simon LeBlanc : en voie de devenir professionnel dans le circuit Ironman

Il a complété l’épreuve de nage en 57 minutes, les 180km de vélo en 4 heures 58 minutes et une distance équivalente à un marathon en 3 heures 6 minutes, ce qui donne un temps global de 9 heures 10 minutes. 

« C’était la plus belle des expériences », explique-t-il encore sur un nuage. « J’ai le sentiment du devoir accompli. Je suis fier. » 

Lorsqu’il s’est qualifié pour les championnats du monde en août dernier, le triathlonien savait qu’il avait du pain sur la planche et qu’il devrait poursuivre son entraînement à fond de train avant de se mesurer aux meilleurs de la planète. 

« C’est comme si je venais d’enlever un sac à dos de 200 lb de sur mes épaules. Je me sens plus léger. »

Une compétition « brutale »

S’il confie avoir réalisé un rêve, Simon LeBlanc décrit toutefois une épreuve assez laborieuse, notamment à cause du climat de l’île du Pacifique, bien différent de celui du Québec. Pour s’habituer aux températures de plus de 35 degrés, ainsi qu’à l’humidité élevée, Simon est arrivé à Hawaii le 3 octobre. Il s’était préalablement acheté un chauffe-terrasse pour effectuer ses entraînements dans des conditions plus représentatives.

« Ce n’est pas pour rien que ce sont les championnats du monde. C’est la course la plus difficile. »

« La natation c’est un zoo ! Il faut faire sa place dans l’eau. Tu te bats… c’est les coups de poing, tu passes par-dessus du monde, tu te fais taper sur les pieds et sur la tête… Ce n’est pas de tout repos.» 

L’épreuve qu’il redoutait le plus était la course, dans laquelle il avait eu plus de difficultés lors du Ironman Mont-Tremblant. 

« J’avais mis l’emphase sur la course à pied. Dans ma tête, c’était mon arme pour me défendre et aller rechercher de l’avance. Je suis passé de 40e au classement à la 7e place. »

Un passage dans le circuit professionnel

Simon Leblanc envisage plus sérieusement un passage dans le circuit professionnel. La saison prochaine, il fera le saut pour intégrer la catégorie des 30-34 ans, qui est reconnue comme le groupe d’âge le plus performant. 

« Une performance comme j’ai fait ça me pousse à croire que j’ai du potentiel et que l’avenir promet. Je ne veux pas me mettre de pression. Je veux continuer de m’amuser dans tout ça. »

La Beauceronne Édith Pépin participait elle aussi aux championnats du monde à Hawaii. Elle a complété le parcours en 11 heures 7 minutes et se retrouve ainsi en 38e position de sa catégorie. Elle n'a pas retourné notre demande d'entrevue.  

 

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L'équipe de hockey canadienne passe en finale

Thomas Chabot et son équipe passent en finale du groupe A du championnat du monde de hockey masculin après une victoire écrasante contre la République tchèque. La marque est de 6 à 1. En première période, bien que ce soit les Tchèques qui inscrivent le premier but, le Canada s'est vite repris avec un tir victorieux de Dylan Cozens.  Bien remis ...

Andrée-Anne Côté et son équipe championnes du monde

La nageuse artistique Andrée-Anne Côté a eu une grosse saison avec quatre compétitions internationales avec l’équipe canadienne. Grâce à leurs résultats lors des Séries mondiales FINA, elles remportent le titre de Championne du monde devant les États-Unis. Au départ, la Série devait comprendre quatre compétitions, mais l’étape qui devait se ...

Les jeunes du primaire invités au camp d'introduction au football des Condors

Les Condors football du Cégep Beauce-Appalaches organiseront leur second camp d’introduction au football le 18 juin prochain. Il s'adresse aux jeunes de la deuxième à la quatrième année du primaire. De retour pour une 2e année consécutive, le camp d’introduction au football permet aux jeunes du primaire d’apprendre les techniques de base de façon ...