Nous joindre
X
Rechercher

Êtes-vous ouvert à vous chicaner sainement?

durée 15h29
14 décembre 2009
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO
duréeTemps de lecture 3 minutes
Par
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO
Êtes-vous prêt à vous remettre en question, à vous autocritiquer, à améliorer certains de vos comportements et votre attitude? Êtes-vous prêt à prendre du temps pour identifier vos besoins, vos valeurs, vos désirs et vos attentes qui sont différents et ceux qui sont semblables à votre partenaire? Êtes-vous prêt à entendre et à accepter les besoins, les valeurs, les désirs et les attentes de votre partenaire qui sont différents et ceux qui sont semblables des vôtres? Êtes-vous prêt à en discuter? Êtes-vous prêt à apprendre et à essayer de vous chicaner sainement?

Se chicaner sainement est un art qui se développe et que nous pouvons tous intégrer dans l’ensemble de nos relations (amoureuse, sexuelle, parentale, familiale, amicale, etc.). Les conflits sont sains puisqu’ils démontrent que vous êtes différents de votre partenaire. Ils permettent d’apprendre à se connaître, à connaître l’autre, à négocier, à trouver un terrain d’entente, à co-construire la relation et ils permettent aux partenaires d’apprendre à s’aimer avec leurs différences et leurs différents.

Une bonne gestion des conflits nous aide à accepter l’autre tel qu’il est et tel que nous sommes nous-même. Un conflit bien géré permet de préserver et de solidifier la relation amoureuse et d’entretenir une perception positive de la personne que nous aimons. L’acceptation et le maintien d’une perception positive de soi et de l’autre sont des éléments clés à la longévité d’une relation amoureuse en santé.

Ce qui est malsain dans un conflit n’est pas le conflit en lui-même, mais la façon dont nous tâchons de résoudre les conflits. La fuite, les mensonges, le blâme, le sarcasme, le rejet, la violence et la manipulation montrent notre côté négatif de soi et ne font qu’alimenter le conflit, ne font que blesser davantage l’autre et ne font que créer une plus grande distance émotionnelle et physique entre les partenaires.

Comme vous pouvez le constater, se chicaner sainement implique de faire un travail personnel sur soi et de se responsabiliser davantage. La question suivante est importante à répondre : « Est-ce que vous croyez en votre relation avec votre partenaire? ». Votre réponse influencera le degré de votre motivation et de votre volonté à vous impliquer dans la résolution de conflit.

Lorsque vous percevez un conflit, vous êtes la première personne concernée. Allez voir ce qui a été touché en vous au lieu de critiquer et de mettre entièrement la faute sur l’autre. Qu’est-ce que vous pouvez faire pour améliorer cette situation ? Identifiez vos besoins insatisfaits et trouvez une solution ou des pistes de solution à essayer. Comme vous êtes responsable de ce que vous vivez, impliquez-vous dans la solution. Votre partenaire pourra en faire de même.

Ensemble, identifiez vos différents et vos ressemblances dans ce conflit et partagez vos idées qui pourraient bonifier votre situation. Convenez d’un plan d’action (ex. ce que vous pouvez améliorer de vos comportements, attitudes, changer une partie de la routine, etc.). Accordez-vous du temps pour mettre en pratique votre accord, soyez patient et indulgent envers vous-même et envers votre partenaire. Révisez et modifiez au besoin votre stratégie.

Il n’y a pas de solution parfaite, mais nos actions dans la résolution du conflit sont les sources de satisfaction.

« Vieillir ensemble ce n’est pas ajouter des années à la vie, mais de la vie aux années » (Salomé, 1982, p.238).

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.