Nous joindre
X
Rechercher

Le festival des décolletés 2013

durée 15h56
30 avril 2013
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO
duréeTemps de lecture 2 minutes
Par
Bianka Champagne, M.A., Sexologue-psychothérapeute et praticienne en IMO

 

L’été est une saison festive. C’est le retour des festivals de tous les genres. C’est aussi le moment, tant attendu pour certains, du festival des décolletés, des jupes courtes et des torses nus. Le beau temps et les températures chaudes deviennent un prétexte pour se vêtir plus légèrement. Parfois, trop légèrement. 
 
Quelle tenue allez-vous opter pour sortir de la maison? Est-elle appropriée au moment de la journée, à l’endroit ou à l’évènement auquel vous vous rendez? La façon dont vous choisissez de vous vêtir envoie un message. Quel message souhaitez-vous transmettre et quel message transmettez-vous par votre habillement? 
 
Le fait d’exposer les courbes et la chaire fera réagir certaines personnes que vous croiserez. N’oubliez pas qu’à la vue de courbes dénuées perçues comme étant attrayantes, sexy, sensuelles, musclées, minces ou pulpeuses, l’imaginaire en est inévitablement alimenté. Celles qui sont trop dévoilées suscitent des jugements, des mesquineries ou parfois des ignominies.
 
Les gens agiront en fonction du message qu’ils décèleront à partir de votre habillement et de votre attitude. Ce message sera décodé à partir de leurs valeurs et de leur code éthique et moral. Vous n’avez aucun contrôle sur ce que les gens penseront de la façon dont vous êtes vêtu(e). Toutefois, vous êtes responsable de votre choix vestimentaire ainsi que de l’attitude que vous adopterez devant les autres. Une attitude aguicheuse, enjôleuse, charmeuse, séductrice, sexuelle ou provocante n’entraînera pas les mêmes réactions de l’entourage. Prenez conscience de votre attitude. Ceci vous permettra d’éviter certains malentendus entre les messages que nous envoyons et ceux reçus. 
 
Il est vrai que sentir que nous plaisons par un simple regard posé sur soi peut procurer un certain plaisir personnel. Ce regard peut avoir comme effet de se sentir reconnue en tant qu’homme ou femme, de se sentir désirable ou désiré(e), de se sentir beau ou belle. Ceci peut nous faire un velours et en ressentir une sensation agréable. Cependant, l’effet contraire est aussi possible soit celui de se sentir comme un « morceau de viande » ou méprisé(e). Cet état nous laisse une sensation désagréable. 
 
Messieurs et mesdames, ajustez votre regard à une juste distance pour que celui-ci demeure respectueux envers la personne remarquée. Vous êtes responsable du regard que vous portez sur l’autre ainsi que de l’attitude que vous adoptez. 
 
Et, messieurs et mesdames, ajustez votre tenue vestimentaire et votre attitude en fonction du moment de la journée, du lieu et du type de personnes qui s’y trouveront. 
 
Le plaisir de sentir que nous plaisons est possible et d’autant plus agréable à le ressentir lorsque nous sommes habillé(e)s sans avoir à adhérer au festival du décolleté ou du torse nu dans un endroit inapproprié.  
 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.