Publicité

Blogue littéraire, par

26 juin 2019 - 09:33

Libération

Libération

Un samedi d’été, dans une banlieue paumée. Adam Thorn ne le sait pas encore, mais sa vie est sur le point de basculer. Asphyxié par sa famille, harcelé par son boss, tiraillé par des sentiments contradictoires, gay, définitivement gay, Adam voudrait juste avoir le droit d’aimer. 
Pendant ce temps, au bord du lac, l’esprit d’une jeune fille assassinée se réveille, en quête de vengeance…
L’un et l’autre trouveront-ils la libération à l’issue de cette intense et surnaturelle fichue journée  »

De un : LA COUVERTURE EST VRAIMENT TROP MAGNIFIQUE. VOILÀ C’EST DIT. 

Je ne suis pas certaine d’avoir compris la pertinence du récit paranormal qui se déroule en même temps que l’histoire d’Adam. J’ai bien saisi le fait que les deux protagonistes, soit le fantôme de la jeune fille et le jeune homme, vivent chacun une libération personnelle… Mais je ne vois pas le lien entre la Reine, la jeune fille assassiné, le fauve et Adam.

Mis à part cet élément quelque peu perturbant, j’ai trouvé que chacune de ces histoires avaient du potentiel et étaient bien apportées. C’était triste de constater que la famille de Adam préfère taire son orientation sexuelle plutôt que d’en parler. Ça m’a rappelé qu’encore aujourd’hui, beaucoup trop de gens assument que c’est un choix et que c’est quelque chose de malsain! J’ai ressentie beaucoup d’empathie envers Adam. Son coeur, contracté, brisé, écrasé par le poids ne sera libéré que lorsqu’il fera face à la vérité concernant ses histoires de coeur et sa famille chrétienne beaucoup trop fermée.

La jeune fille assassinée, quant à elle… Cette partie de l’histoire m’a assez ébranlé. J’aurais bien vu le livre sans cette partie, mais maintenant qu’elle y est, ça ajoute un charme et un suspense exquis à ce roman. Simplement pour la dose d’humour unique, l’histoire glauque de la Reine et du Fauve et le développement personnel des personnages en une seule journée, Libération doit se trouver dans votre pile à lire!

Malgré la complexité du récit surnaturel qui prend place durant la même journée où Adam décide de confronter tout ce qui ne tourne pas rond, Patrick Ness nous envoûte dans une quête vers la liberté, la vengeance, le pardon et l’acceptation. 

Merci à Gallimard Jeunesse pour l’envoi!

 



 www.liveinfictionalworlds.wordpress.com     www.facebook.com/liveinfictionalworlds  

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: