Publicité

Blogue littéraire, par

11 août 2019 - 04:00

Mot à mot

Mot à mot

Comment réagiriez-vous si on vous apprenait que vous n’êtes qu’un personnage de fiction qui ne suit que les désirs d’un auteur? Et bien Annabelle ne réagit pas bien du tout!  Quand elle fait la rencontre de Lucy Keating, une auteure à succès, la femme lui explique que c’est elle qui met en scène toute la vie de la jeune fille. Prise au dépourvu par cette abominable blague, Annabelle commence à douter de la véracité de sa place dans sa propre histoire. Afin de prendre son destin en main, l’adolescente fera des pieds et des mains pour contrer ce que l’auteure semble lui réserver. Prise entre le garçon parfait qu’elle a toujours attendu et son ami d’enfance pour qui elle n’avait jamais osé penser développer des sentiments, Annabelle fera tout en son pouvoir dans le but de renverser le chemin que l’on a tracé pour elle et pour écrire elle-même les lignes de son destin.

Je ne sais pas pourquoi, mais je m’attendais à ce que ce livre soit assez farfelue… et j’avais bien raison! C’est Dreamology qui m’a fait connaître cette autrice et ce livre m’avait tellement plu, je me devais de découvrir le nouveau titre de Lucy Keating. En faisant la lecture de ses deux romans, il est facile de voir que l’auteure déboooorde d’imagination et que ses histoires sont drôlement uniques! En plus de créer des personnages féminins qui ne sont pas des coquilles vides et qui sont menés par leur force de caractère presque imperturbable, il est facile de s’identifier aux jeunes femmes qui sont les protagonistes de ces aventures.

C’était troublant et drôle à la fois, de voir quelqu’un qui réalise que sa vie n’est en fait qu’un livre de romance pour adolescent. De voir les réactions des personnages qui apprennent tôt ou tard la vérité, je n’imagine pas à quel point c’est flippant! Mais ce qui est beau, c’est la morale de l’histoire, parce qu’au fond… On ne peut pas laisser quelqu’un contrôler notre vie et il ne faut pas avoir peur de la prendre entre nos mains! 

Ce qui m’a le moins plu dans cette histoire est la personnalité que l’auteure s’est donnée. Je ne suis pas certaine, mais elle semblait assez froide et rigide. Pourtant, la fin, qui est très touchante, nous montre le côté humain et protecteur de Lucy envers ses personnages. J’entends plusieurs écrivains le dire, et j’ai enfin compris le sens de la phrase : « mon personnage est de telle façon, il agit sans que je puisse interférer! ».

Enfin, qui ne voudrait pas d’une histoire légère pour l’été où l’on est coincé dans un triangle amoureux qui perturbe tout autant les personnages que l’auteure elle-même? 

Merci aux éditions Michel Lafon Canada pour l’envoi! Lisez cette petite romance YA, elle ne vous décevra pas.

-Chloé

Livres dans le même genre…

Dreamology                   Mille éclats



 www.liveinfictionalworlds.wordpress.com     www.facebook.com/liveinfictionalworlds  

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: