Publicité

Chroniques financières, par

23 décembre 2013 - 11:08

Le don de bienfaisance est un précieux cadeau

 

Noël est synonyme d’échange de cadeaux, et vous avez à coeur d’offrir à vos proches le cadeau approprié pour chacun d’eux. En cette période des Fêtes, vous songez aussi sans doute à offrir un tout autre type de cadeau, le don de bienfaisance, pour soutenir concrètement les causes qui vous tiennent à coeur. Ici aussi, vous souhaitez sans doute offrir le soutien approprié, et ce tant pour l’organisme de bienfaisance que pour vous. Idéalement, votre don aidera l’organisme que vous avez choisi tout en vous permettant de réduire vos impôts et autres frais successoraux, et de préserver votre patrimoine. Voici comment tirer le meilleur parti de votre don de bienfaisance.

 

L’option la plus simple : Nommez un organisme comme bénéficiaire Dans votre testament, il suffit de faire un don en espèces ou en biens (comme des placements ou des oeuvres d’art) à un organisme de bienfaisance reconnu. Votre succession recevra un reçu aux fins de l’impôt pour le don, qui devrait réduire l’impôt à payer sur votre dernière déclaration de revenus et peut-être même aussi votre avant-dernière déclaration.

 

Établissez un fonds de bienfaisance À titre de donateur, vous recevrez immédiatement un reçu pour dons de charité à l’égard des sommes versées et vous conserverez également le droit de décider des organismes qui recevront le revenu annuel de votre fonds.

 

Établissez une fiducie résiduaire de bienfaisance Il s’agit d’une fiducie irrévocable dont l’actif peut être constitué d’espèces ou de fonds communs de placement. La totalité des intérêts et dividendes vous est versée et est imposable entre vos mains. À votre décès, l’actif de la fiducie (appelé résiduaire) va directement à l’oeuvre caritative désignée. À l’établissement de la fiducie, vous recevez un reçu pour dons à l’égard de l’intérêt résiduaire de la fiducie.

 

Donnez une police d’assurance vie de votre vivant L’organisme de votre choix recevra la totalité de la prestation de décès prévue au contrat, et vous profiterez de certains crédits d’impôt.

 

Donnez des actions ou des titres cotés en bourse Vous recevrez un reçu d’impôt pour leur pleine valeur et vous ne paierez aucun impôt sur les gains en capital sur les titres donnés.

 

Établissez une rente viagère de bienfaisance Vous tirerez un revenu à vie, pour vous, ou pour vous et votre conjoint, de la rente que vous aurez constituée. Les prestations de la rente sont en grande partie libres d’impôt et vous recevrez un reçu pour don de charité pour une partie des dons selon le montant de la rente que vous recevez et votre espérance de vie.

 

Établissez une fondation privée Si vous faites un don très important, cette option vous permet de voir votre nom ou celui de votre famille associé en permanence aux causes de votre choix.

 

Faites-vous le cadeau d’agir comme bénévole Votre organisme de charité fera sans doute bon usage de votre don en argent, mais aussi de vous, quand vous vous engagerez activement comme bénévole.

 

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet en planification financière), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à votre conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors
Pour me joindre : 1 418 227-8631 poste 223 | [email protected]

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: