Publicité

Chroniques financières, par

7 avril 2014 - 11:00

Les bonnes décisions pour votre revenu de retraite

 

Les rêves que vous caressez pour la retraite dépendent de plusieurs choses – votre santé, vos projets de voyage, votre engagement bénévole et même une nouvelle carrière – mais avant tout, vous devez avoir les ressources financières pour pouvoir les réaliser. Si vous adhérez à un régime de retraite, vous devrez prendre des décisions qui auront d’importantes conséquences sur le montant et la durée de votre revenu de retraite.

Décider à quel moment les prestations vont commencer. Si vous participez à un régime de retraite à prestations déterminées, votre prestation annuelle pourrait être réduite si vous prenez votre retraite avant un certain âge ou avant d’avoir accumulé un minimum d’années de service. Cependant, si votre régime inclut une prestation de raccordement, celle-ci compensera la différence, entre la date de la retraite anticipée et l’âge de 65 ans.

Décider si vos prestations iront ou non à votre conjoint après votre décès. Vous avez habituellement deux options : o La pension sur une seule tête, où les prestations cessent à votre décès. Vous recevrez une prestation mensuelle plus élevée qu’avec une rente réversible, mais votre conjoint ne recevra rien après votre décès.

o La pension réversible. Votre prestation mensuelle sera moins élevée qu’avec la pension sur une seule tête. Cette option est généralement préférable sauf si votre conjoint dispose de son propre régime de retraite, REER et/ou compte non enregistré, ou s’il bénéficie d’une couverture d’assurance adéquate.

Décider quelle sera la proportion de la prestation au survivant. Ce ne sont pas tous les régimes qui le permettent, alors vérifiez les détails du vôtre. Dans la plupart des provinces et territoires, la prestation au survivant « normale » équivaut à 60 % de la prestation qui vous était versée avant le décès. Augmenter le pourcentage de la prestation au survivant a pour effet de réduire votre prestation mensuelle.

Décider de recevoir un nombre minimum garanti de prestations. Dans certains régimes, vous pouvez choisir de recevoir des prestations mensuelles au cours d’une période minimale de 5, 10 ou 15 ans; autrement dit, même si vous décédez prématurément, les prestations continueront d’être versées durant la période minimale choisie.

Votre régime permet-il d’intégrer les prestations du RRQ (Régime de rentes du Québec) ou de la SV (Sécurité de la vieillesse)? Si oui, vous pouvez choisir de recevoir des prestations mensuelles plus élevées jusqu’à 65 ans, âge où commencent normalement les prestations du RRQ et de la SV. Avez-vous la possibilité de transférer la valeur de rachat de votre régime de retraite vers un compte immobilisé? Au lieu de recevoir une prestation mensuelle jusqu’à votre décès, vous transférez la valeur de rachat vers un compte dont vous avez le contrôle.

 

Voilà beaucoup de décisions à prendre qui auront d’importantes conséquences sur votre revenu de retraite. Qu’est-ce qui est le mieux pour vous? Demandez-le à votre conseiller professionnel.

 

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet en planification financière), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à votre conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors
Pour me joindre : 1 418 227-8631 poste 223 | [email protected]

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: