Publicité

Chroniques financières, par

12 mai 2014 - 11:43

Fonder une famille

 

Alors que les bouquets de la fête des Mères exhalent encore leurs délicieux parfums, voilà un bon moment pour aborder le sujet de la famille – et des sacrifices financiers importants qui doivent être consentis pour assurer le bien-être de vos enfants. Les besoins à financer sont évidemment nombreux : soins quotidiens, loisirs, études, protection et subsistance de vos enfants si vous tombez malade, devenez invalide ou décédez et, finalement, transmission d’un héritage qui respecte vos volontés.


 

Faites vos devoirs

Renseignez-vous sur les tenants et aboutissants des congés disponibles lors de la naissance d’un enfant L’assurance-emploi (AE) du gouvernement fédéral de même que le Régime québécois d’assurance parentale (RQAP) ne couvre pas la totalité du revenu perdu par le conjoint qui prend un congé. Les impôts retenus à la source sur vos prestations pourraient ne pas couvrir le montant total de votre impôt à payer à la fin de votre congé.. Les travailleurs autonomes et ceux qui ne paient pas de primes d’AE n’ont pas droit à des congés payés. Au Québec, le salarié et le travailleur autonome peuvent bénéficier des prestations du RQAP sous certaines conditions.

Renseignez-vous sur les frais de garde et les allègements fiscaux

Au fédéral, les frais de garde sont déductibles du revenu et ils doivent être déclarés par le conjoint dont le revenu est le moins élevé. De plus, les déductions sont limitées et elles varient en fonction de l’âge de l’enfant. Au Québec, les frais de garde donnent plutôt lieu à un crédit d’impôt remboursable dont les modalités diffèrent passablement des règles fédérales.

Bâtissez un filet de sécurité pour votre famille

Protégez les membres de votre famille au moyen d’assurances vie et invalidité au cas où un accident ou une maladie devait vous empêcher de subvenir à leurs besoins.

 

Soyez prévoyant

• Les études – et en particulier les études postsecondaires – coûtent cher. Voyez-y sans tarder en établissant un régime enregistré d’épargne-études (REEE) qui permet de profiter pleinement des programmes fédéral et provinciaux (comme la subvention canadienne pour l’épargne-études – SCEE*). Lorsque vos enfants accéderont aux études postsecondaires, renseignez-vous sur les bourses d’études disponibles pouvant vous permettre de réduire vos coûts.

• Constituez un portefeuille de placements en prévision des études universitaires ou collégiales. Envisagez de constituer une fiducie pour vos enfants, qui leur procurera un revenu et qui vous permettra de profiter des avantages fiscaux associés au fractionnement du revenu.

• Profitez pleinement de tous les crédits d’impôt pour les études postsecondaires.

 

Planification fiscale et successorale

• À la naissance de vos enfants, revoyez votre testament afin de désigner des fiduciaires ou des tuteurs pour vos enfants mineurs.

• Revoyez votre plan successoral régulièrement et à mesure que votre situation financière personnelle change.

• Établissez votre plan successoral avec l’aide de votre comptable, de votre conseiller juridique et de vos autres conseillers professionnels.

Avoir des enfants, c’est merveilleux, mais cela suppose aussi de nombreux nouveaux besoins à satisfaire et objectifs à atteindre. Parlez à vos conseillers juridiques et professionnels afin de concevoir le bon plan pour vous et pour les vôtres.

 

*La subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) est offerte par le gouvernement du Canada. L’admissibilité à la SCEE dépend du niveau du revenu familial. Certaines provinces offrent des subventions d’épargne-études à leurs résidants. 

 

 

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet en planification financière), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à votre conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors
Pour me joindre : 1 418 227-8631 poste 223 | [email protected]

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: