Publicité

Chroniques financières, par

20 mai 2014 - 11:49

Cinq mesures à prendre pour les nouveaux diplômés

 

Félicitations, vous avez réussi! Vous avez obtenu votre diplôme et vous pouvez maintenant laisser votre vie suivre son cours. Voici cinq mesures financières importantes à prendre. 


1. Gérez votre prêt étudiant Pendant les six premiers mois, aucun versement n’est exigé, mais les intérêts courent. Déterminez le montant de votre paiement et incluez-le dans votre budget. Mieux vaut payer plus, mais assurez-vous au moins d’effectuer le paiement minimal chaque mois. Si vos moyens ne vous le permettent pas, communiquez sans délai avec votre prêteur.

Si vous avez obtenu un prêt d’études canadien, vous pourriez être admissible au Programme d’aide au remboursement. Si vous avez contracté un prêt bancaire, vous pouvez peut-être négocier une diminution temporaire de vos versements.

 

2. Épargnez pour l’avenir au moyen d’un REER Envisagez de profiter de la puissance de la capitalisation en cotisant à un régime enregistré d’épargne-retraite (REER); investir même un petit montant chaque mois pourrait vous permettre d’accumuler un patrimoine considérable au fil des ans. De plus, les cotisations au REER sont déductibles de votre revenu imposable chaque année où des cotisations sont déclarées. Autre avantage du REER : si vous envisagez d’acheter une maison un jour, le Régime d’accession à la propriété permet aux particuliers admissibles de retirer jusqu’à 25 000 $ de leur REER en franchise d’impôt pour l’achat d’une maison.

 

3. Épargnez intelligemment avec un CELI
Établissez un compte d’épargne libre d’impôt (CELI). Comme les placements détenus dans un CELI fructifient à l’abri de l’impôt, il s’agit d’un complément intéressant à votre REER. Vous pouvez actuellement verser un montant maximal non imposable de 5 500 $ à un CELI chaque année, et vous pouvez retirer votre argent en tout temps, sans restriction et sans payer d’impôt. Par contre, les cotisations à un CELI ne permettent pas de réduire votre revenu imposable.

 

4. Évitez d’accumuler des soldes élevés sur votre carte de crédit Les taux d’intérêt des cartes de crédit peuvent atteindre 20 % ou même plus. Il vaut donc mieux en limiter l’utilisation, essayer de régler le solde en entier chaque mois et payer à temps pour éviter les frais de retard et les intérêts supplémentaires.

 

5. Faites un budget et respectez-le Incluez toutes les dépenses inévitables comme le loyer et les factures de services publics et portez une attention particulière aux dépenses discrétionnaires, comme les voyages.

 

En passant, il n’est jamais trop tôt pour aller au-delà de ces cinq premières étapes vers la réussite financière en établissant un plan financier global, qui vous aidera à atteindre vos objectifs. Parlez à un conseiller professionnel sans tarder.
 

 

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet en planification financière), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à votre conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors
Pour me joindre : 1 418 227-8631 poste 223 | comesimard@groupeinvestors.com

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: